Scarificateur : comment bien le choisir

Cet appareil sert à débarrasser la couche supérieure de votre gazon des parties mortes, ce qui favorise sa croissance. Grâce à ses dents ou à ses couteaux métalliques, le scarificateur lacère la mousse et le feutrage qui étouffent le sol.

Les modèles de scarificateurs

Trois différents types de scarificateurs sont présents en magasin :

  • le scarificateur manuel : de type râteau ou équipé de roues, il est adapté aux gazons dont la surface n'excède pas 100m² ;
  • le scarificateur électrique : il convient aux pelouses de moins de 500m². Les modèles de 1000 à 1100 W sont recommandés pour entretenir des pelouses de moins de 300m², tandis qu'un modèle de 1300 à 1800 W est nécessaire pour les surfaces plus importantes ;
  • le scarificateur à essence : il offre une autonomie sans faille, particulièrement utile pour les gazons de plus de 500m².

Les critères de choix

  • Le nombre de couteaux présents sur le scarificateur joue un rôle sur l'efficacité de l'appareil. De manière générale, les scarificateurs sont dotés de 9 à 38 couteaux. 
  • Pour davantage de confort, certains modèles proposent un guidon à hauteur réglable.
  • Si vous disposez d'une pelouse relativement importante, la largeur de travail (de 30 à 50 cm) entre elle aussi en considération pour le choix du modèle.
  • Un bac de récupération des déchets évite de devoir ramasser les déchets à la main ou à la tondeuse. La contenance de ce bac (entre 30 et 60 litres) doit alors être étudiée, en fonction de la taille de la pelouse à travailler.
  • A noter : l'acier trempé est un matériau particulièrement résistant à l'usage.

La gamme de prix

Pour un scarificateur manuel, comptez quelques dizaines d'euros, à partir de 30 euros. Si vous souhaitez acquérir un scarificateur électrique, prévoyez un budget de 80 à 350 euros. Le prix d'un scarificateur à essence, quant à lui, est compris entre 300 et 550 euros.

Outils de jardin

Annonces Google