Charnière : comment bien la choisir

Difficile de fermer la porte d'un placard, d'un meuble, etc. sans une charnière. Difficile également de ne pas se perdre parmi les différents modèles de charnière commercialisés aujourd'hui. Voici donc quelques conseils et informations à connaître afin de vous aider à choisir la bonne charnière.

A voir aussi : Les chevilles Molly

Les modèles de charnière

Il existe aujourd'hui sur le marché trois principaux types de charnières :
- la charnière en applique : avec ce type de charnière, la porte recouvre totalement le montant ;
- la charnière à recouvrement : dans cette situation, la porte ne recouvre que la moitié du montant ;
- la charnière en feuillure : avec ce troisième type de charnière, la porte se situe entre les montants.

Les critères de choix

Bien choisir une charnière revient à prendre en compte :
- le positionnement de la porte par rapport au meuble : il convient ici d'identifier s'il est nécessaire d'opter pour une charnière coudée ou non coudée ;
- l'angle d'ouverture : dans la plupart des situations, il est de 95°. Mais certaines charnières proposent un angle d'ouverture de 110°, voire davantage ;
- le diamètre de boîtier : 35 mm est la référence dans ce domaine ;
- la hauteur et le poids de la porte : ils définissent davantage le nombre de charnières à poser ;
- l'esthétique des charnières : la plupart des charnières sont en métal, mais il en existe quelques-unes en apparence bois pour une meilleure finition esthétique.

La gamme de prix

Comptez entre 2 et 10 euros selon les modèles de charnière. Vérifiez lors de l'achat de vos charnières que les embases sont bien fournies avec vos charnières, et non vendues séparément. Cela vous simplifiera grandement la tâche.

Où la trouver ?

Les grandes enseignes de bricolage disposent toutes en règle générale d'un stock assez important et varié de charnières.
A voir aussi : les types de clous

Outillage