Utiliser un détecteur à matériaux

Lorsque vous percez des trous dans un mur, dans un plafond ou dans une cloison, vous n'êtes pas à l'abri de tomber sur une canalisation ou un câble électrique. Pour éviter ce genre de désagréments, il existe une solution simple : le détecteur à matériaux. Voici comment s'en servir.

Difficulté : facile

Les outils nécessaires :
- un détecteur à matériaux.

Qu'est-ce qu'un détecteur à matériaux ?

Le détecteur à matériaux permet de localiser précisément l'emplacement des tuyaux, des fourrures métalliques ou des ossatures en bois dissimulés dans un mur. Vous avez ainsi la garantie de percer un trou dans une zone dégagée.

Comment utiliser un détecteur à matériaux ?

Munissez-vous de votre détecteur à matériaux et allumez-le. La plupart des modèles disponibles sur le marché proposent deux modes de fonctionnement distincts. Le mode universel vous permet d'utiliser votre détecteur à matériaux sur de nombreuses surfaces afin de repérer à la fois les métaux ferreux et non ferreux. Il est fonctionnel sur une profondeur équivalente à 10 cm environ. Vous pouvez également opter, si votre modèle vous le permet, pour le mode cloison sèche qui permet une détection du bois et du métal. En outre, ce mode vous informe sur la présence de matériaux sur une faible profondeur car la cloison sèche requiert une grande précision de détection pour éviter une détection d'éléments se trouvant en dehors de la cloison.
Lorsque le détecteur à matériaux repère une cible, il émet généralement un signal lumineux. Si l'avertisseur est vert, percez votre trou en toute sérénité. La couleur jaune vous avertit que la machine a détecté une cible à proximité. Soyez donc vigilant et poursuivez votre investigation pour trouver l'emplacement exact du coupable. Vous éviterez ainsi toute mauvaise surprise. Et si la lumière passe au rouge, ne percez pas ! Certains modèles de détecteurs à matériaux affichent la nature de la cible repérée. Vous saurez ainsi s'il s'agit de bois, de câbles électriques, d'acier, etc.

Outillage