Choisir un perforateur

Lorsqu'une simple perceuse ne parvient pas à bout d'un matériau dur, il existe un outil miracle : le perforateur. Généralement utilisé par les professionnels, cet équipement est peu à peu devenu un précieux allié pour le bricoleur. Voici quelques conseils pour bien choisir votre perforateur.

© Kalou1927 / Fotolia

A voir aussi :

Marteau-piqueur : comment bien le choisir

Comment fonctionne un perforateur ?

S'il est plus puissant, le perforateur fonctionne de la même manière qu'une perceuse à percussion, c'est-à-dire que la rotation exercée par la mèche engendre l'extraction des résidus pendant que le mode percussion continue de percer le matériau. Cependant, le perforateur est doté d'un système appelé "stop de rotation" qui permet, comme son nom l'indique, de bloquer la rotation de la mèche afin que le perforateur active sa fonction "burinage". A noter également que la grande majorité des modèles est dotée de jauges de profondeur et de variateurs de vitesse pour faciliter le perçage.

Les différents types de perforateurs

Il existe deux grandes catégories de perforateurs réparties en fonction de leurs modes de percussion :
> Le perforateur électromécanique bénéficie d'un système mécanique constitué par des ressorts et des lames. Simple à utiliser, on le manie surtout pour des travaux de maçonnerie basiques. Ce type de perforateur convient pour percer du bois, du métal, des briques, etc.
> Le perforateur électropneumatique base son fonctionnement sur un système d'air comprimé et de pistons. Les bricoleurs et les professionnels l'utilisent pour du gros œuvre ou toute tâche plus difficile à réaliser que des travaux de maçonnerie courants. Avec ce type de perforateur, vous pouvez faire des trous dans du granit, du béton armé ou une autre surface résistante et solide. Certains se servent également de cet outil pour des travaux de démolition.

Note : pour ces deux types de perforateurs, nous vous conseillons d'opter pour un modèle constitué d'un mandrin, où vous pourrez fixer différents forets ou burins.

Les critères de choix

> La puissance d'un perforateur s'exprime en joules. Plus la puissance est importante, plus la capacité de perforation est grande. Un perforateur électromécanique possède une puissance allant de 1 à 10 joules alors qu'un perforateur électropneumatique peut atteindre jusqu'à 30 joules, selon les modèles.

> La vitesse de rotation

indique l'aptitude du perforateur à percer un matériau. Une vitesse de 2000 tours par minute est idéale.

> Les fonctions disponibles sur certains modèles s'avèrent assez pratiques pour certains travaux. Par exemple, de plus en plus de perforateurs sont équipés de la fonction burinage, très utile pour percer du carrelage ou des dalles.

> Le mode de branchement : vérifiez que votre perforateur se branche sur une prise électrique standard car certains modèles à usage plus professionnel demandent une alimentation en 380 V.

> Le débit sonore : les constructeurs développent des perforateurs de moins en moins bruyants. Ce critère de choix revêt une importance particulière si vous avez des voisins à proximité.

> Le confort d'utilisation :

prenez le perforateur en main avant de l'acheter. Cela vous permettra de vérifier que son poids n'est pas trop important pour vous car vous serez probablement amener à le transporter souvent. Un perforateur peut peser entre 2 à 6 kg.

> Le prix :

la gamme de prix d'un perforateur pneumatique et d'un perforateur électromécanique est quasiment identique. Le coût varie principalement en fonction de la puissance, du poids et des options du perforateur.

La gamme de prix

Perforateur électromécanique
Perforateur pneumatique
Prix 60 à 500 €
70 à 500 €

Où en trouver ?

Vous pouvez acheter un perforateur dans n'importe quel magasin de bricolage, dans certains hypermarchés ou encore sur internet.

Attention : avant d'entamer tous travaux avec votre perforateur, il est indispensable de porter des gants et des lunettes de protection.

Outillage

Annonces Google