Les types de chevilles

Pour fixer des éléments à vos murs ou au plafond, il vous faut des chevilles. Il en existe différentes sortes. Comment bien les choisir ? Lisez ce qui suit !

© Auremar / Fotolia

Les chevilles standard

On les qualifie de standard tout simplement parce qu'elles sont les plus utilisées. Pourquoi ? Parce qu'elles conviennent à presque tous les matériaux (sauf les plaques de plâtre, le béton cellulaire et les panneaux en aggloméré). Quant aux charges qu'elles peuvent supporter, elles vont de 20 à 50 kilogrammes.

Les chevilles universelles

Qu'elles soient munies d'une collerette ou non, elles ont l'avantage de convenir à tous les matériaux, excepté le béton cellulaire. Elles existent en métal mais aussi en plastique, et peuvent être utilisées sur des matériaux pleins comme creux.

Les chevilles spéciales

Parce que les chevilles standard et universelles ne peuvent être utilisées pour le béton cellulaire, il convient d'en choisir qui soient spécialement étudiées pour ce matériau et uniquement pour celui-ci. De même, pour la brique creuse, les cadres et le placo, choisissez des chevilles spéciales. Par exemple, les chevilles Molly son spécialement conçues pour les plaques de plâtre.

Les types de chevilles : les autres

Outre les chevilles universelles, les standard et les spéciales, il en existe également à expansion qui se déploient lors de la pénétration de la vis. C'est le frottement de la cheville contre le trou de forage qui crée l'ancrage. Vous pouvez aussi trouver des chevilles à écartement, qui exerceront une pression importante sur le trou de forage lors de la pénétration de la vis, ou encore des chevilles à rétraction et déformation. Vous pouvez aussi choisir des chevilles à clouer ou à visser, ou encore des chevilles à basculement. Enfin, vous pouvez en trouver pour isolant et à fixation rapide ou lourde. Si vous n'êtes pas sûr de savoir quelles chevilles il vous faut, n'hésitez pas à demander conseil !

Outillage