Choisir son sèche-serviettes

Les radiateurs sèche-serviettes se déclinent en version murale, pivotante ou design. Leur système de chauffage peut être électrique, à eau ou mixte. Chacun a son propre mode de fonctionnement et ses propres caractéristiques. Lequel choisir ?

Les différents systèmes de chauffage d'un sèche-serviettes

phadventure - 123RF

> Le sèche-serviettes électrique

fonctionne de façon autonome sur le réseau électrique. Il contient un fluide chauffé par une résistance et est généralement proposé dans des puissances de 500, 750, 1 000, et 1 500 W. Il ne peut être installé que dans les zones de sécurité 2 et 3 (ou volumes) de la salle de bains. Selon les appareils, il chauffe par convection, rayonnement ou soufflerie (le rayonnement étant le système de chauffage le plus efficace). Il est la plupart du temps équipé d'un thermostat d'ambiance programmable et d'un "limiteur thermique de sécurité". Pour satisfaire vos besoins en chauffage(serviettes + pièces), comptez une puissance d'environ 100 à 300 W par m².

Attention :le sèche-serviettes électrique est le plus cher à l'achat comme à l'utilisation !

> Le sèche-serviettes à eau (sur chauffage central)

est relié à l'installation existante du chauffage central. Son installation,comme pour un modèle électrique, ne doit se faire que dans les volumes 2 et 3. Sa taille et sa forme. sont très variables. Il permet plus de fantaisie et est devenu un exercice de style pour certains designers. Pour chauffer la pièce et les serviettes,comptez une puissance de 100 W par m² et ajoutez-y 30 % pour un résultat optimisé.

> Le sèche-serviettes mixte

est raccordé au chauffage central mais possède une fonction chauffage électrique. Ainsi, l'hiver,l'appareil marche à l'eau chaude, et, dès que les beaux jours arrivent, vous pouvez le basculer en mode électrique si vous le souhaitez. Cela évite de rallumer le chauffage central pour de simples serviettes. Il est un peu plus cher à l'achat qu'un sèche-serviettes à eau.

Attention :quel que soit son mode de fonctionnement, à la puissance de votre radiateur. Certains de moins de 500 Watts ne sont conçus que pour le chauffage des serviettes !

Les différents types de sèches-serviettes

> Le sèche-serviettes mural

est le plus présent sur le marché. Il se pose sur un support que l'on fixe sur le mur. Cet appareil réchauffe l'air circulant dans votre salle de bains soit par système électrique, à eau ou mixte. Ce type de sèche-serviettes est constitué d'un corps de chauffe ainsi que de barres pour étendre vos serviettes. Disponible dans de nombreuses couleurs, vous n'aurez aucun mal à l'harmoniser à votre salle de bains.

> Le sèche-serviettes pivotant peut utiliser uniquement un système de chauffage électrique rayonnant ou mixte. Sa particularité principale est qu'il peut s'ouvrir contrairement au sèche-serviettes mural qui est fixe. Un sèche-serviettes pivotant est soit : asymétrique (il s'ouvre à droite ou à gauche) ou à 180° (il s'avance). Ses déplacements lui permettent aussi d'optimiser le chauffage de la pièce. Très solide, ce type de sèche-serviettes est conçu avec de l'acier, ou autre matériau indéformable, ainsi que des charnières renforcées. Plusieurs coloris sont possibles pour l'intégrer facilement à votre décoration intérieure.

> Le sèche-serviettes design est compatible avec un système de chauffage électrique, à eau ou mixte. Il porte son nom en raison de ses formes attractives et tendance ainsi que son panel varié de choix de couleurs. Véritable élément de décoration dans votre salle de bains, cet appareil possède cependant une efficacité limitée. Il a tendance à chauffer uniquement les serviettes et non la pièce. Si vous êtes davantage séduit par ce modèle, comptez dans les 1 500 euros pour un modèle de milieu de gamme.

Les critères de choix


> La puissance nécessaire

pour chauffer votre salle de bains varie en fonction de la surface de la pièce.

Surface en m² Puissance nécessaire
5 650
6 780
7 910
8 1 040
9 1 170
10 1 300
11 1 430
12 1 560
15 1 950

> La consommation d'énergie

est très forte pour les sèche-serviettes électriques. Ce n'est pas avec ce type de produit que vous réaliserez des économies. Ils représentent un investissement à l'achat, puis ensuite nécessitent beaucoup d'énergie(s) pour fonctionner. Même si un sèche-serviettes mixte utilise un peu moins d'électricité qu'un modèle électrique,c'est le sèche-serviettes à eau qui reste le plus économe en dépenses énergétiques.

>L'esthétique : si vous portez une attention particulière à la décoration de votre salle de bains, sachez que de plus en plus de coloris sont possibles pour des sèches-serviettes muraux ou pivotants. Cependant votre quête du modèle le plus tendance sera sûrement plus facile avec un sèche-serviettes design.

> Le prix d'un sèche-serviettes peut aller de 70 à plus de 2000€. Il varie en fonction du système chauffant utilisé, des fonctions présentes, de son aspect, etc.

La gamme de prix

Gamme de prix

Prix moyen

Sèche-serviettes électrique
Sèche-serviettes soufflant
De 150 à plus de1 000 €
250 €
Sèche-serviettes rayonnant
De 150 à plus de 1 000 €
300 €

Sèche-serviettes à eau

De 200 à plus de 1 300 €
400 €

Sèche-serviettes mixte

De 300 à plus de 1 500 €
500 €

Sèche-serviettes pivotant

De 150 à 1 200€
275 €

Sèche-serviettes mural

De 200 à plus de 1 300 €
400 €

Sèche-serviettes design

De 1 000 à 2 000 €
1 500 €

Où en trouver ?

Vous pouvez acheter un sèche-serviettes dans un magasin spécialisé, un magasin de bricolage ou sur internet.

Une fois choisi, il ne vous restera plus qu'à installer votre sèche-serviettes !

Radiateur