Ballon tampon : comment le choisir et l'utiliser

Chargé de stocker l'eau chaude pour la restituer sans faire fonctionner la chaudière, le ballon tampon permet de réaliser des économies sur sa facture énergétique. Quel ballon tampon choisir ? Comment bien l'utiliser ? Les réponses.

Choisir un ballon tampon

Le choix d'un ballon tampon dépend principalement d'un critère : sa contenance. Pour être optimale, la contenance d'un ballon tampon doit prendre en compte plusieurs facteurs, parmi lesquels on trouve :
- la puissance et la nature de la chaudière ;
- le type d'isolation de l'habitation ;
- la taille du logement ;
- la taille du réseau de chauffage.
En règle générale, on considère qu'une capacité de 10 litres est nécessaire par m² chauffé. Mais en réalité, le calcul de la contenance idéale pour un ballon tampon est assez complexe à réaliser. Mieux vaut donc parfois faire appel à un professionnel pour connaître la contenance adaptée à vos besoins. Côté technologies, des modèles de ballon tampon pour des installations solaires ont récemment fait leur apparition sur le marché. Côté prix, la contenance du ballon est le principal élément qui fait grimper la facture, avec les caractéristiques du ballon tampon et les marques. Pour un ballon tampon de moins de 300 litres, comptez en moyenne 500 € sans l'installation. Multipliez ce prix par six pour un ballon tampon de plus de 3000 litres.

Bien utiliser un ballon tampon

Choisir le bon ballon tampon est une étape importante, bien l'utiliser en est une seconde tout aussi essentielle. Plusieurs conseils peuvent ainsi être délivrés pour optimiser l'utilisation d'un ballon tampon :
- dans certaines situations, il est possible d'opter pour l'installation de deux ballons tampons plutôt qu'un seul. L'un sera utilisé pour le chauffage, l'autre pour l'eau chaude sanitaire ;
- il est important de distinguer un ballon tampon qui vient compléter un système de chauffage déjà existant et un ballon tampon qui fait partie intégrante de ce système de chauffage. Les performances attendues ne sont évidemment pas les mêmes dans les deux cas ;
- la pose et l'entretien du ballon tampon sont des opérations qui nécessitent un certain savoir-faire. Le recours à un professionnel comme un plombier ou un chauffagiste est bien souvent indispensable.

A voir aussi : Chauffe-eau électrique : comment bien le choisir

Robinetterie

Annonces Google