Tube aluminium : comment le souder

La plomberie est un exercice qui nécessite souvent de souder des éléments entre eux. Parmi les éléments régulièrement utilisés, le tube en aluminium a la réputation d'être difficile à souder. En réalité, il est possible de souder un tube en aluminium en quelques étapes.

Difficulté : moyenne

Les outils nécessaires

- un chalumeau
- de l'argon
- un poste à souder TIG
- du papier abrasif

Les étapes pour souder un tube aluminium

La principale difficulté pour souder un tube aluminium est de réussir à chauffer le métal sans que celui-ci fonde ou soit détérioré. Pour éviter ce phénomène, munissez-vous d'un chalumeau, et préchauffez votre tube aluminium. Ensuite, la soudure d'un tube aluminium doit respecter certaines consignes :
- utilisez un poste à souder TIG pour les opérations qui nécessitent une très bonne qualité d'exécution. Si la soudure MIG peut également convenir pour certains travaux, oubliez en revanche la soudure MMA avec de l'aluminium ;
- préférez l'argon ou un mélange argon/hélium ;
- utilisez des électrodes réfractaires lors de la soudure. Ces dernières permettent en effet d'obtenir la bonne température de soudage et protégeront votre tube aluminium ;
- prenez soin de toujours bien vérifier qu'il n'existe aucun espace libre entre deux pièces d'aluminium. À l'inverse d'un raccordement avec des pièces en acier où un espace libre peut être comblé avec du métal, le raccordement de tubes aluminium ne tolère, lui, aucun espace libre ;
- pour une meilleure adhérence des tubes aluminium avant la soudure, passez un papier abrasif sur les extrémités des tubes pour les nettoyer.
Une méthode simplifiée permet par ailleurs de souder un tube aluminium : l'utilisation de baguettes adaptées à la soudure de l'aluminium. Ces baguettes se trouvent assez aisément dans le commerce et permettent de rendre accessible aux bricoleurs non experts la soudure d'un tube aluminium.

Voir aussi :
Tube inox : comment le couder et le souder

Robinetterie

Annonces Google