Installer un chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire permet d'allier économie et écologie. Son installation est complexe et nécessite d'être effectuée par des professionnels.

Difficulté : experte.

© BLACK ME / Fotolia

Le ballon solaire du chauffe-eau

L'ancien chauffe-eau est remplacé par un ballon solaire. Celui-ci contient de l'émail à l'intérieur pour mieux résister au calcaire et à l'usure. Il peut garder l'eau chaude pendant huit heures environ. L'eau utilisée est immédiatement remplacée par de l'eau froide qui entre dans le circuit de réchauffement.

Installation des capteurs solaires du chauffe-eau

Une fois le ballon solaire installé, il faut monter les capteurs solaires sur le toit de votre maison. Ces capteurs solaires ne sont pas à confondre avec des capteurs photovoltaïques qui produisent de l'électricité. L'eau circule dans des serpentins en cuivre. Juste au-dessus, se trouve une surface de captation de la chaleur solaire composée de cuivre et de titane noir oxydé.
Idéalement, les capteurs solaires sont orientés plein Sud avec une inclinaison de 45°.

Le circuit de l'eau avec un chauffe-eau solaire

L'eau passe par un circuit primaire au niveau des panneaux solaires. Là, l'eau est chauffée grâce à la température de la surface des panneaux solaires, elle peut atteindre 70°C.

Chauffer l'eau du cumulus du chauffe-eau solaire

Une fois chauffée, l'eau du circuit primaire est envoyée par une pompe dans des serpentins dans le bas du chauffe-eau solaire. L'eau chaude qui circule ainsi aide à chauffer le liquide à l'intérieur du cumulus.
Quand l'eau des serpentins a refroidi, elle est de nouveau envoyée au niveau des capteurs solaires pour être de nouveau chauffée.

Utilisation du chauffe-eau en cas de non ensoleillement

Même si l'ensoleillement n'est pas assez fort pour chauffer les capteurs, le chauffe-eau solaire continue d'alimenter la maison en eau chaude. Il est, en effet, muni d'une résistance électrique située sur la paroi qui se déclenche en dessous d'une certaine température.

Chauffeau