Comment choisir une porte d'entrée

La porte d'entrée d'une maison doit être à la fois accueillante et chaleureuse, mais aussi capable de résister aux effractions. Si vous choisissez une porte de taille standard, tous les modèles sont envisageables. En revanche, pour la rénovation d'une maison ancienne ou pour des constructions atypiques, il sera peut-être nécessaire d'opter pour une porte sur mesure. Esthétisme, solidité, entretien, comment choisir sa porte ?

Les modèles de portes

La porte en bois : prisée pour son authenticité et ses propriétés isolantes naturelles, la porte en bois peut présenter des moulures et des détails que seul ce matériau peut autoriser. En revanche, elle exige un entretien régulier sur le côté extérieur. Surtout si elle est exposée aux intempéries.
La porte en PVC : ne nécessitant aucun entretien, la porte en PVC propose nettement moins de choix esthétiques. Ce peut être une bonne option à condition de ne pas céder aux prix d'appel trop alléchants.
La porte en aluminium : la meilleure solution contre les effractions. La porte en aluminium n'est pas des plus jolies, mais elle assure une bonne isolation à la condition de choisir un modèle monobloc (et non pas "à cadre").
La porte en acier : bien moins chère que l'aluminium, la porte en acier est très limitée en termes de modèles. Plutôt résistante aux effractions, elle présente souvent des faiblesses sur l'isolation.
La porte en bois et aluminium : avec une face intérieure en bois, et une face extérieure en aluminium, tous les atouts d'une porte d'exception sont réunis. Elle réunit beauté, isolation, résistance, et ne nécessite aucun entretien extérieur. La porte en bois et aluminium est le produit le plus performant, mais aussi le plus cher, forcément.

Les critères de choix

L'esthétique : une porte en acier ou en PVC risque de dénoter à l'entrée d'une maison au charme typique, et conviendra mieux à un appartement.
L'isolation : selon que l'entrée de la maison est face à une rue passante ou exposée à un lieu plutôt calme, le besoin en isolation phonique ne sera pas le même. L'isolation thermique, basée sur une autre technologie, revêt également une importance particulière. Surtout si la porte est située dans un couloir de vent.
La résistance : certains modèles de portes sont plus prompts à ralentir d'éventuelles tentatives d'effractions. Mais en général, ces portes perdent largement en beauté. A définir si l'habitation est située dans un endroit exposé aux cambriolages (comme le dernier étage d'un immeuble).
L'entretien : selon la porte choisie, il peut y avoir un entretien régulier à apporter. Le propriétaire du logement doit se demander s'il est prêt à exécuter cette tâche.

La gamme de prix

L'entrée de gamme des portes se fait sur les modèles en bois aux alentours des 200 euros. Mais elles peuvent monter jusqu'à 3 000 euros. Le PVC démarre à 300 euros pour plafonner à 1 200 euros pour un modèle haut de gamme. Une porte en aluminium peut démarrer à 700 euros. Mixée avec du bois, elle peut atteindre les 4 000 euros.

Où trouver sa porte ?

Les magasins de grande distribution en bricolage proposent de nombreux choix de portes. Certains créent même des partenariats avec des artisans qui peuvent venir la poser sur place. A noter que les sites Internet de ces grands magasins de bricolage offrent souvent un choix plus complet que dans les rayons physiques. Si la décision s'est portée sur un modèle en bois, un menuisier peut exécuter un travail unique, qui aura bien sûr un coût.

Voir aussi : Bien choisir une porte coulissante

Portes