Réaliser le joint d'un carrelage de sol

Réaliser le joint d'un carrelage de sol Réaliser le joint d'un carrelage de sol est une opération minutieuse. En effet, outre l'aspect esthétique, c'est sa longévité qui est en jeu. Si l'étanchéité n'est pas parfaite, l'eau peut s'infiltrer. Marche à suivre.

Matériel nécessaire :

  • du mortier à joint
  • une raclette en caoutchouc
  • une éponge
  • un chiffon sec
  • un vernis à joint ou un hydrofuge pour les joints blancs ou très clairs

Vous pouvez opter pour un mortier à joint classique, couleur ciment, ou pour un mortier de couleur qui rappellera les tons de votre carrelage. Sachez que les joints blancs ou de couleurs claires sont déconseillés car ils se salissent très rapidement. Si vous avez opté pour ces tons, protégez vos joints avec un vernis spécial ou un produit hydrofuge, qui les protégera de l'humidité.

Soyez très attentif au mode d'emploi du mortier, qui doit être suffisamment liquide, pour bien pénétrer les joints. Attention cependant, s'il est trop, il mettra beaucoup plus de temps à sécher et les risques d'effritement et de craquelures augmenteront de fait.

Les étapes :

  • Avant de débuter l'opération, assurez-vous que votre surface carrelée soit complètement sèche (au moins 24h de séchage).
  • Préparez le mortier à joint. Il est généralement présenté sous forme de poudre à diluer avec de l'eau. Respectez scrupuleusement les doses conseillées sur l'emballage.
  • Faites ensuite couler le mortier entre les carreaux.
  • A l'aide de la raclette en caoutchouc, effectuez plusieurs passages pour remplir les joints en profondeur.
  • Lissez-les avec les doigts ou la raclette.
  • Dès que les joints commencent à durcir, nettoyez toute la surface avec une éponge juste humide.
  • Enfin, passez un chiffon sec qui enlèvera toutes les traces de mortier laissées sur les carreaux. Patientez de 24 à 48 heures jours avant de nettoyer la totalité de la surface.

A noter : il peut arriver, quelques temps après, que des traces blanches remontent dans les joints. Il s'agit de remontées de laitance du mortier-colle, appelées "voile de ciment". Pour les faire disparaître, utilisez un produit spécialement conçu contre le voile de ciment ou tout simplement de l'eau additionnée d'acide chlorhydrique.

Carrelage