Plombier : des conseils de pro pour éviter les arnaques

Plombier : des conseils de pro pour éviter les arnaques Une inondation, des WC bouchés ou une chaudière en panne ? Pour ne pas vous faire avoir par le premier artisan venu, Yoni Lellouche, un plombier de longue date, vous livre ses précieux conseils.

Comment sélectionner le plombier que l’on appelle en cas d’urgence ?

Si vous rencontrez un problème de plomberie, la première des choses à faire d’après Yoni est de garder votre calme. Avant de faire intervenir en urgence un plombier trouvé dans les Pages Jaunes ou sur un prospectus glissé dans votre boîte aux lettres, prenez des renseignements sur son entreprise.  Vous pouvez par exemple effectuer des recherches sur Internet, en regardant son extrait de Kbis et en vérifiant depuis combien de temps elle existe ou en consultant des avis de clients.

Quels sont les moyens qui permettent de vérifier la fiabilité de l’artisan ?

La petite astuce pour vous garantir son sérieux, consiste selon Yoni à regarder sa tenue : le plombier doit être en bleu de travail et non en jeans basket. Si vous avez le moindre doute, vous êtes en droit de lui demander de vous présenter des justificatifs avant d’engager des frais importants.

Exigez par exemple qu’il vous montre son assurance de responsabilité professionnelle : la garantie biennale qui vous couvrira 2 ans, ou la garantie décennale, réservée au gros œuvre. Enfin, pour ne pas vous faire abuser, il convient de vous assurer que les tarifs du plombier soient bien dans la norme, en cherchant les informations relatives à vos travaux sur internet. Certaines sociétés comme celle de Monsieur Lellouche, Plombier.com, jouent la transparence et affichent leurs tarifs en ligne.

Comment éviter de se faire avoir en payant trop cher ?

Notre plombier vous conseille de faire venir au moins 2 ou 3 professionnels différents, afin d’obtenir plusieurs devis. Notez qu’ils sont obligatoires dès que le montant des travaux dépasse les 152 €, ce qui est très souvent le cas. Attention, certains font payer les déplacements pour de simples devis alors que d’autres ne les facturent pas. Il faut donc vous renseigner sur ce point avant de les faire venir. Dès que l’artisan prend possession des lieux, précisez-lui que vous souhaitez un devis écrit.

Quels sont les recours en cas de malfaçons remarquées après l’intervention ?

Si vous constatez le moindre problème après l’intervention du plombier, n’hésitez pas à le contacter par téléphone, afin qu’il vienne réparer gratuitement les dégâts, ce que vous êtes en droit d’exiger. Si vous ne parvenez pas à le joindre de vive voix, vous devrez alors lui envoyer votre réclamation en lettre recommandée. Au cas où cela ne suffirait pas, il vous faudra alors passer à l’étape supérieure, à savoir saisir la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), qui correspond à l’ancien service de répression des fraudes.

En cas de panne, avant d'appeler le plombier, vous pouvez aussi tenter de remédier au problème par vous même en suivant nos explications pratiques, par exemple pour déboucher  vos toilettes ou bien pour déboucher votre évier ou changer le joint d'une tête de robinet qui fuit.

Autour du même sujet

Annonces Google