Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Gonfler un vase d'expansion

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
Contrôler et ajuster la pression d’un vase d’expansion sur son installation de chauffage sous pression ne nécessite pas forcément d’un professionnel. Comment gonfler un vase d'expansion ? La réponse dans cette fiche pratique.
 
 
Dernière mise à jour : mars 2017
 
Introduction
Lorsqu'un corps chauffe, il se dilate. L'eau contenue dans le circuit de chauffage, en chauffant, ne déroge pas à la règle, et ferait éclater les tuyaux du circuit si aucun système de sécurité n'était prévu.
Pour éviter cela, deux systèmes sont placés sur le circuit :  le vase d'expansion et la soupape de sécurité.

Le vase d'expansion
Le rôle du vase d'expansion, qui est constitué d'une enveloppe séparée en son centre par une membrane souple, est de servir d'amortisseur pour le circuit d'eau.
La première moitié de ce vase est remplie par l'eau du circuit, et la deuxième moitié par de l'air' (azote au départ) comprimé de 0,8 à 1,5 bar.
Lorsque l'eau se dilate, en chauffant, la partie eau pousse sur la partie air. Cette dernière se comprime et absorbe le surplus de pression.

La soupape de sécurité
Si le surplus de pression est trop important, la soupape de sécurité, tarée par un ressort (3 bars), laisse échapper la pression en excès.

Annonces Google



Sur la photo ci-dessous, on voit un vase, surmonté d'une soupape de sécurité.



Le vase n'a pas rempli correctement sa fonction, et la soupape s'est déclenchée, laissant échapper de l'eau. Pourquoi ?
Simplement parce qu'avec le temps, la membrane a tendance a laisser échapper l'azote (utilisé pour la taille de ses atomes).
Il faut donc regonfler le vase en premier lieu (et non pas le changer comme beaucoup le pensent).
Pour ce faire, remarquez sur la photo la valve, située en avant, qui ressemble étrangement à une valve de pneu de voiture. Eh bien ça en est une (à noter qu'elle peut être placée en dessous, sur le côté...) !
Il suffit donc de prendre une pompe munie d'un manomètre avec le bon embout et regonfler le vase, jusqu'à arriver à 0,8 bar généralement (vérifier sur la chaudière), en ayant pris soin au préalable de "casser" la pression du circuit en ouvrant une vanne de vidange de préférence. Cela évite la manipulation de la soupape
Puis, remettre de la pression dans le circuit d'eau : de 1,5 à 2 bars en moyenne. La pression d'origine est généralement indiquée sur ledit vase.
Le ballon retrouve sa souplesse d'origine, et les fuites sur la soupape sont stoppées. 

N.B. : si les fuites continuent :
- soit un débris bloque la fermeture de la soupape ; tapoter et faire sortir un peu d'eau réglera le problème ;
- soit il y a une fuite sur la valve de gonflage (rare mais cela arrive), ou le bouchon est absent ;
- soit à force la membrane s'est abimée, et il faut changer le vase d'expansion.
 
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 | 3 sur 3 Page suivante >>

Durée de vie prolongée de mon vase d'expansion. L'avis de Bernard Boisseau
  Mon vase d'expansion regonflé à l'âge de 5 ans a tenu un peu plus de deux ans après ce regonflage à l'aide de mon compresseur ! Je l'ai remplacé à l'âge de 7 ans.

Besoin de l'aide de Mr Bernard Boisseau L'avis de Celine Blein
  Je souhaite avoir plus d'explication sur l'avis de Bernard Boisseau, j'ai le même problème et je ne comprend pas le 1er ajout d'eau (est ce sans air ?), merci beaucoup pour votre aide

Gonfler son vase d'expansion à la pompe à vélo L'avis de Jean-Christophe
  Je payais une intervention tous les ans (vase sans doute sous-dimensionné) pour un regonflage systématique (ou deux). Merci pour cette économie.

Sauf que... L'avis de Bill
  Un VE doit être impérativement desacouplé du circuit pour être regonflé et absolument vide d'eau ,il se trouve que ce fameux vase doit aussi être adapté au réseaux sur lequel il est connecté.par conséquent 100pcent des vases en chaudières murales sont sous dimentionné... Pas de chance, il faut bien évidement le calculer, un camion n'a pas les mêmes roues q.un vélo 5 radiateurs c'est pas pareil que 20 le volume d eau est différent c est pas le même volume de dilatation...etc etc etc.... ' bref c'est tout de même un peu plus compliqué que du bricolage... Amusez vous bien !!!

Et l'humidité dans l'air L'avis de Jean Escaffre
  L'humidité dans l'air est à proscrire pour ce genre d'opération, et le banal compresseur n'est en général pas équipé d'un déshumidificateur. Priorité donc à la pompe à vélo, et si vous trouvez, achetez une bouteille d'azote !

Pages 1 | 2 | 3 sur 3 Page suivante >>
Suite >> Brumisateur : comment bien le choisir

Chauffage et climatisation
Fiches pratiques
 Economies de chauffage : nos conseils Choisir son sèche-serviettes Purger un radiateur
 Poêle à granulés (pellets) : comment bien le choisir Poêle à pétrole : comment bien le choisir Chauffage au sol : comment bien le choisir
 Poser un plancher chauffant électrique Thermostat : comment bien le choisir Utiliser un thermostat
 Radiateur : comment bien le choisir Radiateur électrique : comment bien le choisir Ventilateur : comment bien le choisir
 Brumisateur : comment bien le choisir Créer un conduit de cheminée  DPE : qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?
 Entretenir sa chaudière Faire contrôler et entretenir sa pompe à chaleur Gonfler un vase d'expansion
 Installer des panneaux solaires Installer un cache radiateur Installer un climatiseur
 Installer une centrale de traitement de l'air ? Installer une chaudière Installer une pompe à chaleur
 Installer un puits canadien Installer un radiateur électrique Installer un récupérateur de chaleur
 Les radiateurs électriques Poser une cheminée Poser un robinet thermostatique sur un radiateur ancien
 Rafraîchisseur d’air : comment bien le choisir Réparer le cœur d'une cheminée Réparer un radiateur
 Bois de chauffage : comment bien le choisir Chaudière à granulés : principe et fonctionnement Chaudière électrique : comment bien la choisir
 Convecteur : comment bien le choisir Corde de bois : mesurer le bois de chauffage Géothermie : principe et fonctionnement
 Plancher chauffant : comment l'installer Poêle scandinave : quelles sont ses particularités ? Principe et fonctionnement du chauffage solaire
 Radiateur eau chaude : comment l'installer Radiateur électrique à inertie : comment bien le choisir Récupérateur de chaleur : principe et fonctionnement
 Stère de bois : mesurer le bois de chauffage Chaudière fioul : comment bien la choisir Chaudière gaz : comment bien la choisir
 Poser un plancher rayonnant électrique  
 

Annonces Google