Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Installer un climatiseur

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
L'installation d'un climatiseur doit être mûrement réfléchie et doit dépendre de plusieurs facteurs. Si certains appareils sont obligatoirement posés par un professionnel agréé, d'autres peuvent être faits par vos soins.
 
 
Dernière mise à jour : avril 2017
 


Annonces Google



© Tashka2000 / Fotolia
A voir aussi : 
Climatiseur mobile : comment bien le choisir
Difficulté : moyenne.

Matériel nécessaire :
- un climatiseur ;
- un support ;
- un crayon ;
- une perceuse ;
- un niveau à bulle ;
- des chevilles ;
- un marteau perforateur équipé d’une scie cloche ;
- des tirefonds ;
- du mortier ou de l’enduit de rebouchage.

Où installer son climatiseur ?
L’installation d’un climatiseur est différente selon l’appareil que vous avez choisi. Mais quel que soit le modèle, il doit être abrité des rayons du soleil, des sources de chaleur ainsi que des courants d’air.  Nous vous conseillons de poser le climatiseur dans une pièce spacieuse et surtout d’éviter les endroits où l’air soufflé serait en contact direct avec des personnes, par exemple devant un lit, un canapé, etc.

Comment installer son climatiseur ?

Tout d’abord, positionnez le support du climatiseur sur votre mur et, avec un crayon, marquez les endroits qu’il faudra percer.

Vérifiez la rectitude avec un niveau à bulle.

Ceci fait, après avoir vérifié que le mur ne dissimule aucun tuyau ou fil électrique, percez et insérez des chevilles adaptées à la nature du mur (ciment, brique...), qui doit être robuste. Fixez le support avec une perceuse.

Selon les indications du fabricant, déterminez l'endroit où vous allez percer le trou où passera la liaison frigorifique.

Toujours selon les indications du fabricant, cette fois-ci pour le diamètre du trou, percez avec un marteau perforateur équipé d'une scie cloche. Arrêtez-vous lorsque vous sentez que vous arrivez à l'extérieur.

Depuis l'extérieur, finissez le perçage, puis, à l'intérieur, placez le climatiseur sur son support tout en faisant passer le tuyau et le câble d'alimentation dans le trou.

Fixez le plus verticalement possible le tuyau d'évacuation au mur extérieur : aidez-vous d'un niveau à bulle.

Fixez le compresseur au sol (tous ne se fixent pas...) avec des tirefonds (cela ressemble à des grosses vis).

Raccordez le tuyau et branchez le câble d'alimentation au compresseur (lisez attentivement la notice !).

Allumez votre climatiseur. S'il fonctionne, rebouchez les trous du mur avec du mortier ou de l'enduit de rebouchage.

Quand faire appel à un professionnel ?
Certains climatiseurs splits fixes classiques ou encastrés dans un mur, un plafond, doivent impérativement et légalement être posés par un installateur agrée et spécialisé dans telle ou telle marque.

Son prix varie selon le type d'appareil et son emplacement (climatisation invisible dans un plafond, un plancher...). Il faudra également ajouter une TVA à 19,6% puisque depuis 2010, les systèmes de climatisation ne bénéficient plus de la TVA réduite.

Sachez que si vous optez pour une pompe à chaleur réversible (appareil qui rejette de l’air chaud l’hiver et l’aspire l’été) la TVA est à 7%. Ceci à condition de la faire installer et acheter par un professionnel.

Seules les pompes air-air, air-eau et eau-eau sont réversibles. De plus, avec une pompe à chaleur air-eau, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt de 15% et pour les pompes à chaleur géothermiques, d’un crédit d’impôt de 26%, là encore à condition de les faire installer et acheter par un professionnel. Les pompes à chaleur air-air par contre ne donnent pas droit à un crédit d'impôt même si la TVA réduite s’applique.


Jérômine Lucas
 
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Brumisateur : comment bien le choisir

Chauffage et climatisation
Fiches pratiques
 Economies de chauffage : nos conseils Choisir son sèche-serviettes Purger un radiateur
 Poêle à granulés (pellets) : comment bien le choisir Poêle à pétrole : comment bien le choisir Chauffage au sol : comment bien le choisir
 Poser un plancher chauffant électrique Thermostat : comment bien le choisir Utiliser un thermostat
 Radiateur : comment bien le choisir Radiateur électrique : comment bien le choisir Ventilateur : comment bien le choisir
 Brumisateur : comment bien le choisir Créer un conduit de cheminée  DPE : qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?
 Entretenir sa chaudière Faire contrôler et entretenir sa pompe à chaleur Gonfler un vase d'expansion
 Installer des panneaux solaires Installer un cache radiateur Installer un climatiseur
 Installer une centrale de traitement de l'air ? Installer une chaudière Installer une pompe à chaleur
 Installer un puits canadien Installer un radiateur électrique Installer un récupérateur de chaleur
 Les radiateurs électriques Poser une cheminée Poser un robinet thermostatique sur un radiateur ancien
 Rafraîchisseur d’air : comment bien le choisir Réparer le cœur d'une cheminée Réparer un radiateur
 Bois de chauffage : comment bien le choisir Chaudière à granulés : principe et fonctionnement Chaudière électrique : comment bien la choisir
 Convecteur : comment bien le choisir Corde de bois : mesurer le bois de chauffage Géothermie : principe et fonctionnement
 Plancher chauffant : comment l'installer Poêle scandinave : quelles sont ses particularités ? Principe et fonctionnement du chauffage solaire
 Radiateur eau chaude : comment l'installer Radiateur électrique à inertie : comment bien le choisir Récupérateur de chaleur : principe et fonctionnement
 Stère de bois : mesurer le bois de chauffage Chaudière fioul : comment bien la choisir Chaudière gaz : comment bien la choisir
 Poser un plancher rayonnant électrique  
 

Annonces Google