Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Economies de chauffage : nos conseils

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
Réduire ses factures de chauffage c’est possible… avec un peu de rigueur et d’organisation. Vous consommerez moins d’énergie et ferez du bien à votre portefeuille et à la planète.
 
Voir aussi : Bois de chauffage : comment bien le choisir
 
Dernière mise à jour : juin 2017
 
Quelle température pour mon logement ?
Première chose à faire pour réduire vos factures de chauffage : réduire la température de votre logement car nous avons tous tendance à surchauffer les pièces. Si vous êtes frileux, enfilez un pull plutôt que de toucher au thermostat. Sachez qu’un degré en moins vous fera économiser 7% d’énergie.



Annonces Google



Holger Luck - Fotolia.com
De plus, la température doit varier selon les pièces de votre maison ou appartement :
- pièce principale : 20°C ;
- chambre : 18°C-19°C ;
- salle de bain : 22°C.

L’isolation de votre logement
Inutile de chauffer votre logement si son isolation est défectueuse car la note sera très salée. Ainsi, vérifiez l’isolation de vos ouvertures et n’hésitez pas à calfeutrer vos fenêtres si elles sont mal isolées. Si elles ne bénéficient pas du double-vitrage, sachez qu’il n’est pas trop tard pour le faire installer. Cette solution est certes un peu onéreuse, mais elle vous permettra de bénéficier d’un réel confort thermique (et auditif, par la même occasion) et d’éviter les courants d’air, ennemis de votre chauffage.

Autre astuce : les soirs d’hiver, fermez les volets et tirez les rideaux car ils agissent comme un isolant. Attention cependant à ne pas boucher les aérations de votre logement car elles permettent à l’air de se renouveler.

Choisissez un système de chauffage économique. Privilégiez le chauffage au bois par exemple que le chauffage électrique. Si vous ne pouvez pas faire autrement, optez pour des radiateurs moins gourmands en électricité.

Encore plus de gestes pour faire des économies :
- Réduisez la température dans les pièces inoccupées : la nuit, dans le salon, le séjour, la cuisine… et inversement dans la journée, dans la chambre, la salle de bain...

- Baissez le chauffage pendant votre absence et utilisez des programmateurs : réglez-les pour qu’ils se mettent en marche une heure avant votre réveil dans la salle de bain et une heure avant votre retour à la maison le soir.

- Il est important d’aérer votre logement, même l’hiver. Mais n’oubliez pas d’éteindre votre chauffage avant d’ouvrir les fenêtres (environ 5 min par jour).

- L’entretien de votre système de chauffage est également très important car un appareil encrassé ou poussiéreux utilisera plus d’énergie pour fonctionner.

- Enfin, il est fortement déconseillé de faire sécher son linge sur les appareils, d’y poser des objets de décoration ou de placer vos meubles devant car leur efficacité en sera diminuée.
 
Voir aussi : Bois de chauffage : comment bien le choisir
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 

Les vessies seraient-elles devenues des lanternes? L'avis de Jean-Louis Barnet
  Denis le Lann, malgré ses calculs savants, ne me fera jamais croire qu'il ne consomme que 1800 Kw par an au total, cela correspond à peine à la consommation d'un cumulus, un lave linge et un four. Je possède également une clim Daikin inverter 2x10kw et je ne chauffe qu'avec cela. J'habite la Lorraine et ma consommation électrique est d'environ 12000 kw/an tout compris pour 175 m2. Je vous assure que je n'ai pas besoin de brûler des palettes dans mon salon pour avoir chaud !

Economies de chauffage L'avis de Denis Le Lann
  Les recommandations sont très intéressantes, mais un peu hétéroclites et parfois farfelues.  « Chambre à 17 °C » Oui, si l'on veut dormir comme papy avec des grosses couvertures et avec un bonnet de nuit, sinon « Inutile de chauffer votre logement si son isolation est défectueuse car la note sera très salée » Une magnifique lapalissade, mais généralement on se chauffe quand il on a froid, ce n'est pas en hiver que l'on se préoccupe des problèmes d'isolation mais bien avant « Les soirs d'hiver, fermez les volets et tirez les rideaux » C'est très bien est vrai. « Réduisez la température dans les pièces inoccupées : la nuit, dans le salon, le séjour, la cuisine et inversement dans la journée, dans la chambre, la salle de bain... & Baissez le chauffage pendant votre absence et utilisez des programmateurs » Très bon conseil.« Il est important d'aérer votre logement, même l'hiver en ouvrant les fenêtres !!! » Dans quelle maison vivez-vous, une maison du début du siècle dernier ou quoi ? La ventilation est normalisée, et il est encore plus judicieux de faire installer un double flux qui ventilera sainement la maison tout en faisant de réelles économies de chauffage.

Remise à jour L'avis de Denis Le Lann
  Bonsoir, tout cela est un peu beaucoup confus et dans le désordre. Il suffit d’aller voir le site du ministère de l’industrie pour remettre de l’ordre. http://www.industrie.gouv.fr/metro/aquoisert/si.htm
La graisse de phoque, je ne connaissais pas c’est nouveau. Un scoop tout de même, j’ai entendu parler d’un programme de développement du retour à « l’énergie animale » pour les travaux agricoles. On voit que les écolos aiment bien la nature mais ne l’ont que rarement pratiqué. S’ils sont contre la climatisation s’est quand même un combat d’arrière garde, car la climatisation ça sert à quoi dans notre pays, surtout en Bretagne !!! Pour ce qui est de se chauffer au bois, ce n’est pas une invention des écolos et on ne peut pas leur reprocher de préconiser cela, bien au contraire, mais bien peu le font... Passons aux énergies consommées dans ta maison de 90 m² (je pense qu’il s’agit bien de m² et non point de mètre de long) et essayons d’y voir plus clair. Pour le chauffage 1 800 kWh/a, à 0,075 ¤TTC/kWh (données relevées sans doute sur le compteur de la PAC et des factures d’EDF, soit) cela fait bien 135 ¤.  BTU, mais qu’est-ce donc ? La BTU « British Therminal Unit (magnifique unité anglaise) quantité de chaleur requise pour élever une livre d’eau d’un degré Fahrenheit, c’est facile à utiliser en France. 1 BTU = 0,293071 Wh voir par exemple soit 1 kWh = 3 412,142 BTU. Les 12 000 BTU sont présumées être produites par heure, donc la puissance est de 3,517 kW et non pas 4,500 kW. Comme la consommation pour le chauffage est de 1 800 kWh la durée du chauffage en pleine puissance est de 512 h/a. Est-ce bien exact ? Soit 21 jours (à 24h/24) ou 64 jours (environ 2 mois, avec 8 h/j de chauffage). Tout cela n’est pas bien clair. Le plus grave, c’est maintenant. Comment expliquer avec une consommation de 1 800 kWh/a pour le chauffage + 8 267 kWh/a pour le « domestique » + 400 kWh/a pour la climatisation (ce qui ferait normalement un total de 10 467 kWh/a) on arrive à ne consommer au TOTAL annuellement que 6 300 kWh/a ??? Où sont donc passé les 4 167 kWh de la différence ? C’est de moins en moins clair cette affaire ! En plus, vient se greffer là-dessus le problème des palettes en bois (qui en passant, si elles sont peintes doivent polluer un Max !!!). En consommant environ un stère de bois (et non point une stère) est équivalent à 1 429 kWh/a. Comme tu dis que cela correspondrait à environ 5 % du chauffage, le chauffage total représenterait alors 1 429 / 0,05 = 28 580 kWh/a. Alors tu nous dis que le chauffage de la PAC est de 1 800 kWh et même avec un COP de 4, on arrive à peine à 7 200 kWh/a. Si l’on ajoute les palettes et la PAC on arrive à un total d’énergie de 8 629 kWh/a. Là encore on peut se demander où est passée la différence entre 28 580 kWh/a et les 8 629 kWh/a, soit 19 951 kWh/a !!! Le SIPOREX et la laine de roche c’est poreux certes, mais l’énergie est-elle rentrée ou sortie ??? En fait de fiche pratique pour les économies de chauffage (nos conseils), le coté pratique est loin d’être au rendez-vous et le béotien n’y retrouve pas ses petits. Je pense aussi qu’au lieu d’avoir une VMC  hydro classique, il serait bon que tu mettes un double flux à haut rendement 95 % par exemple pour faire des vraies économies de chauffage, c’est un vrai conseil ça. Comme disait la Mère Denis « Ha ! C’est bien vrai ça ! ».

Réponse d'écolo L'avis de Emeline
  Faisant moi-même partie du "lobby "anti-climatisation" effréné des écolos qui voudraient nous faire vivre dans des maisons en bouse, éclairées à la graisse de phoque et chauffées au bois",  je me permets de vous faire remarquer qu'une maison bien isolée ( en bouse ou tout autre matériau d'ailleurs) et bien orientée n'a aucun besoin de climatisation...Quant à l'éclairage à la graisse de phoque, malheureusement, ce n'est pas local donc on se contentera de cire d'abeille ou de pédaler sur notre vélo pour faire marcher la dynamo...

Economie :la verité ne plait pas ! L'avis de Denis Lann
  Il y a, concernant les économies de chauffage, un lobbying "anti-climatisation" effréné des écolos qui voudraient nous faire vivre dans des maisons en bouse, éclairées à la graisse de phoque et chauffées au bois... La vérité dérange ! Alors moi qui suis artisan ,je vais vous dire ce que je peux prouver, et que j'ai réalisé chez moi. Consommation de chauffage pour les 12 derniers mois : 1800KWh à environ0,075€ ttc(moyenne HP/HC)/KWh soit 135€ de chauffage pour une maison de 90m habitable, construite par mes soins en thermo-pierre(sipporex), avec vitrages athermiques et sans baies vitrées, combles isolés de 15/20cm de laine de roche, VMC hydro classique...Et je ne chauffe à 95% qu'avec un appareil de climatisation réversible inverter de 12000 btu (4800 W en chauffage..), les 5% restant correspondant à moins d'une stère de bois /an,en fait je brûle les vieilles palettes de livraison que je reçois de part mon activité professionnelle... Consommation totale d'électricité à l'année ? 6300KWH ! Soit 620€ avec four électrique classique, lave linge, cumulus,ampoules basses conso, et vraiment en ayant l'impression de "gaspiller " allègrement (lumière allumée toute la soirée, guirlandes de noël sur le toit... Et climatisation (environ 30€/an)... Voila ce que je voulais dire... Ah si, ,j'oubliais : le gaz réfrigérant;du R410C, aucun impact sur la couche d'ozone...

Suite >> Choisir son sèche-serviettes

Chauffage et climatisation
Fiches pratiques
 Economies de chauffage : nos conseils Choisir son sèche-serviettes Purger un radiateur
 Poêle à granulés (pellets) : comment bien le choisir Poêle à pétrole : comment bien le choisir Chauffage au sol : comment bien le choisir
 Poser un plancher chauffant électrique Thermostat : comment bien le choisir Utiliser un thermostat
 Radiateur : comment bien le choisir Radiateur électrique : comment bien le choisir Brumisateur : comment bien le choisir
 Créer un conduit de cheminée  DPE : qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique ? EDF Tempo : quels sont les avantages/inconvénients de l'offre ?
 Entretenir sa chaudière Faire contrôler et entretenir sa pompe à chaleur Gonfler un vase d'expansion
 Installer des panneaux solaires Installer un cache radiateur Installer un climatiseur
 Installer une centrale de traitement de l'air ? Installer une chaudière Installer une pompe à chaleur
 Installer un puits canadien Installer un radiateur électrique Installer un récupérateur de chaleur
 Les radiateurs électriques Poser une cheminée Poser un robinet thermostatique sur un radiateur ancien
 Rafraîchisseur d’air : comment bien le choisir Réparer le cœur d'une cheminée Réparer un radiateur
 Bois de chauffage : comment bien le choisir Chaudière à granulés : principe et fonctionnement Chaudière électrique : comment bien la choisir
 Convecteur : comment bien le choisir Corde de bois : mesurer le bois de chauffage Géothermie : principe et fonctionnement
 Plancher chauffant : comment l'installer Poêle scandinave : quelles sont ses particularités ? Principe et fonctionnement du chauffage solaire
 Radiateur eau chaude : comment l'installer Radiateur électrique à inertie : comment bien le choisir Récupérateur de chaleur : principe et fonctionnement
 Stère de bois : mesurer le bois de chauffage Chaudière fioul : comment bien la choisir Chaudière gaz : comment bien la choisir
 Poser un plancher rayonnant électrique  
 

Annonces Google