Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Choisir un escalier

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
Installer un escalier chez soi est un investissement sur le long terme ; il faut donc bien le choisir au départ. Plusieurs éléments de votre habitation sont à prendre en compte avant de choisir le bon modèle d'escalier. Escalier droit ou hélicoïdal, avec ou sans rampe, il existe de nombreux modèles.
 
Voir aussi : Escalier metallique : comment bien le choisir
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 


Annonces Google



© Delphimages / Fotolia
Les différentes formes existantes

> L'escalier droit, comme son nom l'indique, possède une volée droite. Par rapport aux autres formes que l'on peut trouver. L’escalier droit est le plus facile à installer et surtout le moins coûteux. Cependant, avec cette forme, il est nécessaire d'avoir beaucoup de place si on ne veut pas avoir un escalier raide. L'escalier droit est donc déconseillé pour les endroits où il n'y a pas assez d'espace.

> L'escalier hélicoïdal se distingue par son installation qui peut se faire sans l'appui d'un mur. C’est un escalier autoporteur. Sa forme ronde ou carrée, a pour avantage d'optimiser l'espace. Peu disponible sur le marché des escaliers standards, ce modèle est principalement fait sur-mesure.
Il peut être rond ou carré avec des marches autour d'un axe

> L'escalier tournant favorise lui aussi un gain de place important. Il peut être :
- 1/4 tournant bas ou haut. C'est un escalier qui comporte un angle et possède deux volées (seulement l'une des deux est tournante). La volée qui termine l'escalier est droite.
- 2/4 tournant. Cette forme est composée de deux angles et de trois volées. Les deux du bas tournent alors que celle d'en haut est droite. 

> L'escalier escamotable pliant peut supporter un poids de maximum 150 kg. Il est constitué de deux ou trois vantaux articulés. Il se range lorsque l'on a plus besoin de monter ou descendre. Il est donc idéal pour optimiser l'espace, surtout pour les endroits où on va moins souvent, le grenier par exemple.

Les différents matériaux possibles

> Le bois est le matériau le plus populaire pour concevoir des escaliers. Avec le large panel d’essences qui existe, il ne sera pas très difficile de trouver l’escalier qui s’adaptera à votre intérieur. Le bois s’harmonise avec toutes les décorations, qu’elles soient modernes ou traditionnelles. Certaines essences sont plus coûteuses que d’autres, c’est le cas des bois durs comme le chêne, l’ipé ou encore le frêne. Ces types de bois sont à conseiller si votre escalier risque d’être très sollicité. Sinon dirigez-vous plutôt vers un escalier en sapin ou en érable. Le principal inconvénient du bois est qu’il nécessite un entretien régulier et particulier (produits insecticides, fongicides, vernis). Enfin, un escalier en bois a tendance à craquer avec le temps.

> Le béton possède nombreux avantages : coût abordable, facilité d’entretien, etc. De plus, côté esthétisme, ce matériau vous donne la possibilité personnaliser votre escalier à votre goût, en optant pour le revêtement de sol de votre choix (carrelage, moquette, bois, etc.). Le défaut du béton est son temps de pose très long par rapport aux autres matériaux.

> L'inox est très esthétique et moderne, plus que le bois. Sa fine structure ne vous fera pas perdre inutilement de l’espace. Autre atout : son aspect brillant contribuera à rendre votre pièce plus lumineuse. De plus, avec ce matériau, les marches de votre escalier seront faciles à personnaliser (bois, verre, etc.).
Cependant, l’inox a tendance à être marqué rapidement par les traces de doigts, il a donc besoin d’être nettoyé le plus souvent possible. Si vous voulez investir dans un escalier en inox, nous vous conseillons d’en choisir un fabriqué avec de l’inox anti-rayure car cette matière s’abîme moins facilement.

> L'aluminium, grâce à sa légèreté et sa forte mobilité, permet de construire des structures avec des formes originales. Pourtant, cette matière est surtout utilisée pour les escaliers extérieurs ou secondaires. Peu pratique et sécurisant, il vaut mieux éviter d’opter pour un escalier principal fait en aluminium.

> L'acier, avec son large choix en couleurs et finitions, va avec tous les types d’intérieurs, du plus moderne au plus traditionnel. Un escalier en acier durera toute votre vie, à condition qu’il soit traité contre l’oxydation et la rouille. 

> Le verre est un matériau très élégant mais aussi très coûteux. Grâce à son apparence lumineuse, un escalier en verre donnera un tout autre cachet à votre pièce. L’aspect transparent du verre peut cependant s’avérer dangereux, notamment si votre foyer compte des enfants ou des personnes âgées. Enfin, sachez que les traces de doigts apparaissent très vite sur ce type de matériau. Un escalier en verre nécessitera donc un entretien quotidien.

> La pierre, si votre budget le permet, est un choix séduisant pour recouvrir les marches de votre escalier. En granit, en pierres blanches ou encore en marbre,  la pierre a pour principale caractéristique d’être très solide et facile à nettoyer. Cependant, comme la structure doit se faire en béton, le temps de pose sera long.

Les critères de choix

> Votre âge est le premier élément à prendre en compte pour choisir un escalier. Arrivé à un certain stade de votre vie, le confort devient primordial. Si vous dépassez la cinquantaine, mieux vaut privilégier des marches peu hautes. Pareil pour les enfants : si vous comptez en avoir ou que vous en avez déjà, vous devez penser à leur sécurité. Évitez alors les escaliers droits sans rampe et favorisez les escaliers possédant des marches pleines et une rampe. Le fait d'envisager l'installation d'un monte escalier est également un critère important.

> L'ergonomie
: si vous manquez de place, l'escalier hélicoïdal est le meilleur choix en termes d'espace. Enfin, choisissez plutôt un escalier droit si vous comptez beaucoup l'emprunter ou faire monter des meubles à l'étage.

> La décoration intérieure actuelle de votre maison est également importante pour choisir la forme et la nature de votre escalier. Votre intérieur est moderne ? Un escalier hélicoïdal se fondra parfaitement dans le décor. Au contraire, si vos pièces sont plutôt sobres, un escalier droit serait plus adéquat. Peu cher, il prend cependant pas mal de place. Vous pouvez également choisir un escalier quart de tour, qui véhicule lui aussi un certain charme. Côté matériau, le mélange de bois et d'inox a la cote ces dernières années. Moderne et léger, il rend votre escalier très décoratif et donne un coup de jeune à votre intérieur. Choisir un escalier tout en bois reste une valeur sûre pour les habitations un peu plus rustiques. Enfin, l'escalier en verre peut faire de votre pièce une véritable œuvre d'art.

> L'entretien nécessaire ne sera pas le même selon le matériau de votre escalier.
  Entretien
 Bois Vous devrez utiliser des produits insecticides ainsi que fongicides.
 Béton C'est une matière très facile à nettoyer.
 Inox L'inox doit être lavé le plus souvent possible. Utiliser une éponge en micro-fibres.
 Aluminium Il s'agit d'un matériau très difficile à tacher ou abîmer ce qui facilite son entretien.
 Acier L'acier a tendance à rouiller facilement, il faudra donc le traiter avant contre l'oxydation. L'entretien reste assez simple, de l'eau et un peu de crème suffiront.
 Verre Les traces de doigts se remarquent vite, le verre nécessite donc un entretien quotidien.
 Pierre Facile à nettoyer.

> Le prix
d'un escalier varie en fonction des dimensions, le matériau, sa finition, la livraison, le coût de la main d’œuvre, etc. En prenant en compte tous ces facteurs, l'escalier droit reste le plus abordable.

La gamme de prix
  Escalier droit
 Escalier tournant
 Escalier Hélicoïdal
 BoisDe 500 à 5 000 €De 1 000 à 6 000 €De 1 500 à 8 000 €
 BétonDe 1 500 à 3 000 € De 1 500 à 3 000 €
De 2 000 à 4 000 €
 InoxDe 6 000 à 12 000 €De 6 000 à 12 000 €De 6 000 à 12 000 €
 AluminiumA partir de 3 000 €A partir de 3 000 €A partir de 3 000 €
 AcierDe 2 000 à 6 000 €De 2 000 à 6 000 €
De 2 000 à 6 000 €
 VerreDe 5 000 à 12 000 €De 5 000 à 12 000 €De 5 000 à 12 000 €
 PierreDe 5 000 à 12 000 €De 5 000 à 12 000 €De 5 000 à 12 000 €

*Estimation faite pour un escalier de 2,80 m de haut.

Où en trouver ?
Vous pouvez acheter un escalier chez des distributeurs ou des artisans spécialisés en escaliers industrialisés ou sur-mesure.

Une fois que vous l'aurez choisi, il ne vous restera plus qu'à poser votre escalier.
Tiphaine Bodin
 
Voir aussi : Escalier metallique : comment bien le choisir
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Changer un canon et une poignée de porte

Menuiserie
Fiches pratiques
 Céruser un meuble Entretenir le bois exotique Les outils du menuisier
 Poser du lambris Scier à la main Scier à la scie circulaire
 Scier à la scie sauteuse Fabriquer une tête de lit Le rabot électrique
 Coller du bois Visser dans le bois Percer du bois
 Décapage manuel Peindre du bois Choisir sa lasure extérieure
 Lasurer du bois Poncer un meuble Vernir un portail en bois
 Changer un carreau cassé Peindre ses volets Changer un canon et une poignée de porte
 Changer un morceau de plinthe Changer un placage Charpente bois : comment bien la choisir
 Choisir le bois pour une terrasse Choisir le matériau pour réaliser un placard Choisir un escalier
 Comment tarauder ? Contreplaqué : comment bien le choisir Décirer du bois
 Décolorer du bois Dégauchir le bois Enlever du lambris
 Enlever et nettoyer de la moisissure sur du bois Entretenir les ferrures de ses fenêtres Fabriquer une table basse en bois
 Faire un assemblage à feuillure Faire un assemblage à onglet chevillé Faire un assemblage à tenon et à mortaise simple
 Installer une balustrade Installer une main courante Installer un judas
 Monter un meuble en kit  Patiner le bois Peindre une porte au pistolet
 Peindre un escalier Peindre un meuble Planter un clou sans fendre le bois
 Poser des plinthes : mode d'emploi Poser des volets en bois Poser du tissu sur une porte
 Poser une étagère Poser une fenêtre Poser un escalier
 Poser un plancher Poser un verrou sur une porte Protéger ses gonds
 Raboter le bois Raviver du bois terni Reboucher les trous du bois
 Rénover de vieilles poutres Réparer une plinthe Réparer un escalier qui grince
 Réparer un meuble avec de la pâte à bois Savoir utiliser un chasse-clou Savoir utiliser une râpe à bois
 Traiter du bois pourri Traiter le bois par badigeonnage Types de lambris
 Vernir au tampon Vernir du bois Cadre de lit : comment le fabriquer
 Charniere invisible : comment la poser Coffre en bois : comment le fabriquer Essence de térébenthine : nos trucs et astuces pour l'utiliser
 Fabriquer un arc : mode d'emploi Madrier : comment bien le choisir Maison de poupée : comment fabriquer facilement une jolie maison
 Mélaminé : comment le fixer Panneau bois : comment bien le choisir Plancher bois : comment le construire
 Table de chevet : comment la fabriquer Construire un plancher sur solives métalliques Faire un coffrage en bois
 Peindre des plinthes Poser une frisette sous plafond 
 Parquet
Fiches pratiques
 Poser du parquet flottant Poser du parquet collé Poser du parquet cloué
 Poser du parquet cloué Découper du parquet autour d’un tuyau Poncer du parquet
 Vitrifier un parquet Recouvrir du parquet 
 

Annonces Google