Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Installer une main courante

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
Désormais, nombreux escaliers se vendent sans rampe. Ils s’intègrent plus facilement notamment dans les pièces étroites. Seulement, avec ce type d’escalier, les déplacements sont moins sécurisés. La solution ? Installez une main courante.
 
 
Dernière mise à jour : juin 2017
 

Difficulté : facile.




Annonces Google



© Kazoka303030 / Fotolia
Matériel nécessaire :

- une main courante ;
- des chevilles ;
- des vis ;
- des supports pour fixer la main courante ;
- une perceuse ;
- un mètre ;
- une règle de 2 m minimum ;
- un crayon à papier ;
- un tournevis.

Une main courante est une barre qui se pose sur le mur collé à l’escalier. Comme une rampe, elle est là pour aider les personnes à traverser et surtout pour éviter qu’elles trébuchent. Elle permet à chacun, en particulier les enfants et les personnes âgées, de se déplacer plus aisément et en toute sécurité.

La main courante doit absolument être parallèle à la montée des marches de l’escalier. Pour cela, vous allez avoir besoin d’un crayon de bois et d’un mètre. Dessinez des croix sur votre mur à 90 cm de hauteur de chaque marche.

Prenez ensuite une grande règle en bois ou en métal et représentez la ligne qui passe par chacun des points marqués précédemment. Si vous n’avez pas de règle assez longue, une corde fera l’affaire. Fixez-là avec des punaises enfoncées sur les croix fraîchement dessinées et réalisez ensuite votre trait.

Une main courante ne s’installe pas directement sur un mur. Elle s’accroche à des supports et c’est ensuite ces supports que l’on fixe sur le mur.

Prenez les supports que vous avez achetés avec votre main courante et vissez chacun d’eux dans les trous correspondants sur la barre.

Astuce : Vous trouverez dans certains magasins des mains courantes vendues en kit. Elles sont plus rapides à monter car les supports sont déjà fixés à la barre.

Positionnez ensuite votre main courante sur la ligne dessinée sur votre mur. Demandez à quelqu’un de vous aider et, pendant que vous tenez la barre, l’autre doit reportez sur le mur les futurs emplacements des supports.

Munissez-vous ensuite d’une perceuse électrique et percez les trous sur les endroits marqués. Dans ces trous, insérez des chevilles. Faites bien attention à choisir des chevilles adaptées à votre mur. A l’aide d’un tournevis, posez les supports sur les chevilles. Commencez par le celui situé en haut de l’escalier, puis celui du bas et enfin ceux du milieu. Faites bien attention à ce que la main courante épouse bien l’alignement de votre trait fait au crayon de bois.

Voilà, votre nouvelle main courante est officiellement installée !

Jérômine Lucas
 
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Changer un canon et une poignée de porte

Menuiserie
Fiches pratiques
 Céruser un meuble Entretenir le bois exotique Les outils du menuisier
 Poser du lambris Scier à la main Scier à la scie circulaire
 Scier à la scie sauteuse Fabriquer une tête de lit Le rabot électrique
 Coller du bois Visser dans le bois Percer du bois
 Décapage manuel Peindre du bois Choisir sa lasure extérieure
 Lasurer du bois Poncer un meuble Vernir un portail en bois
 Changer un carreau cassé Peindre ses volets Changer un canon et une poignée de porte
 Changer un morceau de plinthe Changer un placage Charpente bois : comment bien la choisir
 Choisir le bois pour une terrasse Choisir le matériau pour réaliser un placard Choisir un escalier
 Comment tarauder ? Contreplaqué : comment bien le choisir Décirer du bois
 Décolorer du bois Dégauchir le bois Enlever du lambris
 Enlever et nettoyer de la moisissure sur du bois Entretenir les ferrures de ses fenêtres Fabriquer une table basse en bois
 Faire un assemblage à feuillure Faire un assemblage à onglet chevillé Faire un assemblage à tenon et à mortaise simple
 Installer une balustrade Installer une main courante Installer un judas
 Monter un meuble en kit  Patiner le bois Peindre une porte au pistolet
 Peindre un escalier Peindre un meuble Planter un clou sans fendre le bois
 Poser des plinthes : mode d'emploi Poser des volets en bois Poser du tissu sur une porte
 Poser une étagère Poser une fenêtre Poser un escalier
 Poser un plancher Poser un verrou sur une porte Protéger ses gonds
 Raboter le bois Raviver du bois terni Reboucher les trous du bois
 Rénover de vieilles poutres Réparer une plinthe Réparer un escalier qui grince
 Réparer un meuble avec de la pâte à bois Savoir utiliser un chasse-clou Savoir utiliser une râpe à bois
 Traiter du bois pourri Traiter le bois par badigeonnage Types de lambris
 Vernir au tampon Vernir du bois Cadre de lit : comment le fabriquer
 Charniere invisible : comment la poser Coffre en bois : comment le fabriquer Essence de térébenthine : nos trucs et astuces pour l'utiliser
 Fabriquer un arc : mode d'emploi Madrier : comment bien le choisir Maison de poupée : comment fabriquer facilement une jolie maison
 Mélaminé : comment le fixer Panneau bois : comment bien le choisir Plancher bois : comment le construire
 Table de chevet : comment la fabriquer Construire un plancher sur solives métalliques Faire un coffrage en bois
 Peindre des plinthes Poser une frisette sous plafond 
 Parquet
Fiches pratiques
 Poser du parquet flottant Poser du parquet collé Poser du parquet cloué
 Poser du parquet cloué Découper du parquet autour d’un tuyau Poncer du parquet
 Vitrifier un parquet Recouvrir du parquet 
 

Annonces Google