Douche à l'italienne : idées et conseils pour faire une douche à l'italienne

Douche à l'italienne : idées et conseils pour faire une douche à l'italienne Moderne, élégante, pratique car facile d'accès, la douche à l'italienne a incontestablement le vent en poupe. Elle s'adapte à toutes les salles de bains, y compris les plus petites. Voici quelques conseils pour bien choisir la douche de ses rêves ou la faire soi-même.

Revenue de la nuit des temps, en l'occurrence de l'époque romaine, la douche à l'italienne se fond dans le sol de la salle de bains. Elle nécessite donc une légère pente afin d'installer le siphon et de permettre l'écoulement de l'eau. Ce qui est assez aisé à réaliser dans le cadre d'une construction, l'est beaucoup moins dans celui d'une rénovation puisqu'il faut alors rehausser le plancher. Aussi appelle-t-on aujourd'hui douche à l'italienne des équipements dotés d'un receveur extra-plat, de l'ordre de 50 mm. Pratique et esthétique, elle est adulée de tous. Voici quelques conseils pour l'intégrer dans votre salle de bains à l'italienne.

Comment faire une douche à l'italienne ?

Avant de penser à construire une douche à l'italienne, il y a quelques éléments à prendre en compte. Ce type de douche nécessite de gros travaux : 

  • aménager le sol afin d'y encastrer un siphon avec une bonde d'au moins 90 mm
  • s'assurer du bon écoulement de l'eau avec une pente de canalisations d'au moins 2%
  • s'assurer de l'étanchéité
  • agencer une canalisation avec une évacuation de 50 mm de diamètre minimum

La douche à l'italienne est difficile à faire dans le cadre d'une rénovation mais à l’avantage de s'adapter au grands et petits espaces.

A installer dans une salle de bains comme dans une chambre, en taille XXL ou adaptée aux petits espaces, la douche à l'italienne permet tous les revêtements et toutes les originalités, à condition bien sûr que la matière soit adaptée à l'humidité. On peut habiller la salle de bains à l'italienne avec du carrelage bien sûr, mais aussi du bois, de la mosaïque, du béton ciré, des galets, du verre ou du marbre. Très tendance, le Carea est un minéral composite de fabrication française, qui se décline en diverses teintes, réputé pour son aspect lisse, brillant et sa facilité d'entretien.

Paroi de douche à l'italienne

Le principe même de la douche à l'italienne est sa simplicité d'utilisation : sans porte, elle est d'ailleurs parfaitement adaptée aux personnes à mobilité réduite. L'idée, ici, est le "walk-in", l'accès immédiat. Moderne, design, elle se présente avec deux ou trois parois ouvertes sur l'extérieur. Ces dernières sont encore une fois au goût de chacun et réalisables de multiples manières, que l'on souhaite de simples parois de verre, des cloisons pour un minimum d'intimité ou bien encore des murs en briques de verre. En plus d'être pratique, la douche à l'italienne peut-être par excellence la douche qui vous ressemble. 

Douche à l'italien avec receveur
Une douche à l'italienne avec un receveur extra-plat. © Lapeyre

Receveur de douche à l'italienne 

Pour installer une douche à l'italienne dans la salle de bains, on opte parfois pour un receveur de douche. Il peut simplement se poser ou s'encastrer, dans ce cas on va se diriger vers des modèles de receveur plat ou extra-plat. En termes de matières, on aime : 

  • le grès émaillé pour sa résistance aux chocs et sa solidité
  • l’acrylique pour son prix, sa légèreté et son option antidérapante
  • la résine pour sa durabilité et sa facilité d'entretien 

Parmi les tendances les plus récentes, c'est le receveur à carreler qui tire son épingle du jeu avec ses multiples avantages. Il est à la fois esthétique et pratique car très facile d'accès. Une bonne option dans la salle de bains de personne âgée ou à mobilité réduite. Carrée, rectangulaire le receveur à carreler prend la forme que vous préférez. Un receveur de douche à l'italienne coûte en moyenne entre 50 et 800 euros. Ne manquez pas notre fiche pour vous aider à choisir un receveur de douche.

Modèles de douches à l'italienne

Il existe de nombreux modèles de douche à l'italienne : avec marche, avec caniveau, avec banc. La douche à l'italienne s'adapte à vos besoins et votre façon de faire votre toilette. Avant de vous jeter à l'eau, inspirez-vous avec nos sélections de douche à l'italienne :

Prix d'une douche à l'italienne

Poser une douche à l'italienne dans la salle de bains demande un certain budget selon l'installation que vous envisagez de faire : pose d'un receveur, paroi design, revêtement de sol esthétique etc. 

  • Le receveur de douche coûte entre 50 et 800 euros
  • Le siphon entre 40 et 70 euros
  • Une canivelle ou caniveau entre 300 et 500 euros
  • Une paroi entre 100 et 700 euros

Ajoutez à ces prix, la pose par un professionnel qui l'élève entre 600 et 2 000 euros selon le projet de votre salle de bains italienne.

A voir aussi :

Douche

Annonces Google