Photo Albert Finney

Albert Finney

Actuellement au cinéma dans : Samedi soir, dimanche matin

Acteur et réalisateur né le 9 mai 1936 à Salford (Royaume Uni).

Biographie de Albert Finney

Acteur anglais né en 1936, Albert Finney s'est formé à la Royal Academy of Dramatic Arts. Au fil d'une carrière de cinquante ans dans le cinéma, il est cité quatre fois à l'Oscar du meilleur acteur, pour : « Tom Jones » (1963), « Le crime de l'Orient Express » (1975), « L'habilleur »(1984) et « Au-dessous du volcan » (1984).
Il est aussi distingué par le Golden Globe du meilleur acteur pour « Scrooge » (1970), le prix d'interprétation au Festival de Berlin pour « L'habilleur »(1984), le prix d'interprétation au Festival de Venise pour « Tom Jones » (1963), et comme meilleur second rôle en 1999 pour « Erin Brockovich ».

Filmographie de Albert Finney

Récompenses de Albert Finney

Plus


Articles

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10207884-albert-dupontel.jpg
Albert Dupontel publié le 01/12/2015

http://img-4.linternaute.com/8NLxMVSkf43eFWYCBr86DW9sUJs=/390x/smart/image-cms/10145640.jpg
Le Grand Jour : qui est Albert, l'enfant qui veut devenir boxeur ? publié le 16/10/2017

Le Grand Jour suit le parcours de quatre jeunes gens qui nourrissent de grandes ambitions. Qui est Albert, ce Cubain de onze ans qui rêve de grimper sur le ring ?

http://img-4.linternaute.com/SzVtytIUbx4FIegzyrNBGPebO-M=/390x/smart/image-cms/1830592.jpg
"Faire rire, c'est une façon pudique de partager son émotion" publié le 16/10/2017

Dans "9 mois ferme", Sandrine Kiberlain interprète une juge qui se retrouve enceinte d'un criminel, joué par Albert Dupontel également réalisateur du film. Tous les deux reviennent pour nous sur cette expérience.

http://www.linternaute.com/cinema/image/v2/film/alire.jpg
Une immersion dans le film de Jean Becker, "Deux Jours à tuer" publié le 16/10/2017

Il en est des œuvres comme des personnes, certaines laissent des empreintes, d’autres pas. C’est en ces termes que pourrait être évoqué le film de Jean BECKER, Deux jours à tuer, dans lequel Albert DUPONTEL campe un rôle à contre-emploi et dont la performance magistrale nous ferait presque oublier le passé comique de cet agitateur à l’humour grinçant.


Annonces Google