Photo Audrey Hepburn

Audrey Hepburn

Actuellement au cinéma dans : Diamants sur canapé

Actrice née le 4 mai 1929 à Ixelles, Belgique (Etats Unis)

Décédée le 20 janvier 1993 à Tolochenaz, Suisse

.

Biographie de Audrey Hepburn

De son vrai nom Audrey Kathleen Ruston, Audrey Hepburn naît en Belgique de l'union d'une hollandaise de haute lignée et d'un banquier anglo-irlandais. Mais le père abandonne sa famille alors que la petite fille est âgée de six ans. En 1939, sa mère croit à tort pouvoir être épargnée par la guerre en s'installant avec ses enfants en Hollande. L'année suivante, les troupes allemandes occupent le pays et font régner la terreur. Plusieurs membres de la famille d'Audrey s'engagent alors dans la résistance à laquelle l'adolescente participe aussi en faisant passer des messages. Prise de passion pour la danse, elle suit avec assuidité de nombreux cours en espérant pouvoir faire carrière. Mais les privations l'affaiblissent considérablement et auront des conséquences à long terme sur sa santé déjà fragile. 

Les comédies musicales

Après la guerre, elle prend conscience qu'elle ne peut mener une carrière de danseuse classique et s'oriente vers la comédie musicale. Après une première apparition cinématographique dans Le Hollandais en sept leçons (1948), elle s'installe à Londres et enchaîne les seconds rôles dans des spectacles et des films, jusqu'à un premier personnage de choix dans The Secret people (1952) où elle interprète une danseuse. La France lui sourit avec la comédie Nous irons à Monte-Carlo de Jean Boyer (1952), dans laquelle Colette la remarque. L'écrivain la fait engager peu après dans le rôle titre de "Gigi" qui connaît un triomphe sur scène. La carrière de la jeune fille est lancée avec comme point de mire Hollywood. Dans son premier long métrage américain Vacances romaines de William Wyler, elle séduit Grégory Peck et conquiert un public charmé par sa grâce, ses grands yeux noirs, sa moue mutine et son physique de poupée de porcelaine. Elle impose de nouveaux canons de beauté au cinéma et se lie d'amitié dans les années cinquante avec le styliste Givenchy qui contribura à forger sa réputation d'élégance.  

Star à Hollywood

Peu après la sortie de Vacances romaines, Audrey Hepburn rencontre le comédien Mel Ferrer. Tous deux jouent pendant plusieurs mois la pièce française "Ondine" de Jean Giraudoux à Broadway, avant de se marier en Suisse où ils achèteront une maison. Ils forment pendant plusieurs années le couple le plus glamour du cinéma et tournent ensemble Guerre et paix de King Vidor (1956), ainsi que le téléfilm "Mayerling" (1957). Ils ont un enfant, Sean, mais Audrey ne peut lui consacrer le temps qu'elle voudrait, prisonnière d'un rythme de tournage qui l'épuise et meurtrie par de nombreuses fausses couches. Elle enchaîne à cette période ses plus grands succès : Sabrina de Billy Wilder (1954), Drôle de frimousse de Stanley Donen (1957), Au risque de se perdre de Fred Zinnemann (1960), Diamants sur canapé de Blake Edwards (1961), Charade de Stanley Donen (1963) et My Fair lady de George Cukor (1964). En 1967, elle tourne Seule dans la nuit de Terence Young, un film produit par Mel Ferrer. Le tournage détériore ses rapports déjà tendus avec son mari et précipite le divorce du couple en 1968. La même année, Audrey Hepburn rencontre le psychiatre italien Andrea Dotti qu'elle épouse peu de temps après. Installée à Rome, elle met au monde un petit Luca en 1970 et se consacre à son rôle d'épouse et de mère malgré les infidélités de son mari. 

Au service des autres

Après neuf ans passés volontairement loin des plateaux, Audrey Hepburn consent à tourner La Rose et la flèche de Richard Lester en 1979. Malgré les propositions qui affluent de nouveau, la comédienne refuse de relancer sa carrière mais joue tout de même dans Et tout le monde riait de Peter Bogdanovich en 1981. Séparée de Dotti depuis 1980, elle vit désormais avec le comédien Robert Wolders et s'implique de plus en plus dans l'humanitaire. Elle commence par remplir des missions pour l'Unicef, puis devient Ambassadeur de bienveillance auprès de l'ONG en 1988. Dès lors, elle va silloner le monde au service des enfants du Tiers Monde. Elle fait néanmoins deux dernières apparitions comme comédienne dans le téléfilm "Love Among Thieves" (1987) et le long métrage Always de Steven Spielberg (1989). En 1992, elle découvre tardivement qu'elle a un cancer du colon et est opérée. Elle rentre dans sa maison en Suisse et y meurt le 20 janvier 1993. Sa disparition suscite un très grand émoi au sein de la profession cinématographique, tant elle était aimée et appréciée pour sa générosité et sa droiture.

Filmographie de Audrey Hepburn

Récompenses de Audrey Hepburn

Plus


Articles

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10195623-audrey-fleurot.jpg
Audrey Fleurot publié le 04/11/2015

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/1724923-fete-du-cinema-les-femmes-revent-d-y-aller-avec-brad-pitt-les-hommes-avec-audrey-tautou.jpg
Fête du cinéma : les femmes rêvent d'y aller avec Brad Pitt, les hommes avec Audrey Tautou publié le 17/03/2016

Du 29 au 30 juin, une enquête de CCM Benchmark Etudes pour Linternaute.com a été menée afin de connaître votre avis sur la nouvelle formule de la Fête du Cinéma. Résultat : un plébiscite... et quelques surprises !


Annonces Google