Une comédie sans pitié pour les handicapés

Pas de pitié pour les handicapés © NANA PRODUCTIONS/SIPA

"La seule chose que le personnage de Philippe ne peut pas supporter, c'est la pitié et la compassion, explique François Cluzet. Il ne veut pas qu'on lui renvoie son état puisqu'il ne renvoie pas le sien aux autres. Eric et Olivier ont parfaitement su traduire cela en allant dans la vanne jusqu'au bout." L'humour est ainsi omniprésent dans le film puisque Driss ne plaint pas Philippe et son handicap physique, car il doit lui-même faire face à un handicap social.

Suggestions de contenus