Le genre du biopic

La Môme © TFM Distribution

Incarner une personne célèbre ayant réellement existé fait partie des moyens les plus sûrs pour un acteur de recevoir un Oscar. La performance de Marion Cotillard dans La Môme, confondante de mimétisme avec Edith Piaf, lui a ainsi valu la consécration à Hollywood en 2008. Ce fut aussi le cas pour Sean Penn dans la peau du politicien Harvey Milk (2009), pour Helen Mirren en Elizabeth II dans The Queen (2007), pour Forest Whitaker en Idi Amin Dada dans Le Dernier Roi d'Ecosse (2007) ou encore pour Robert De Niro en Jake La Motta dans Raging Bull (1981).
Les biopics représentent également le second genre de film le plus souvent récompensé, du Grand Ziegfeld (1936) à Un Homme d'exception (2002), en passant par Gandhi (1983).

Suggestions de contenus