Un rôle de psychopathe

The Dark Knight © Warner Bros. France

Interpréter un fou, surtout s'il s'avère violent et d'une insensibilité glaçante, impressionne aussi souvent les votants de l'Académie des Oscars. En 1991, l'actrice Kathy Bates remporta ainsi la statuette dorée pour Misery. L'année suivante, c'est le rôle du dangereux Hannibal Lecter dans Le Silence des agneaux qui permit à Anthony Hopkins d'être consacré. Ces dernières années, ce sont davantage les seconds rôles de psychopathe qui ont été récompensés, comme Javier Bardem pour No Country For Old Men (2008) et Heath Ledger (à titre posthume) pour The Dark Knight, Le Chevalier Noir (2009).

Suggestions de contenus