Resnais doublement censuré

Hiroshima mon amour © Argos Films
 Nuit et brouillard d'Alain Resnais, le documentaire d'archives qui traite de la déportation et des camps de concentration nazis, est retiré de la compétition officielle du Festival de Cannes en 1956, à la demande de l'Allemagne qui cherche à estomper sa responsabilité en matière de déportation. Cette forme de dénégation provoqua en retour de nombreuses protestations en Allemagne. En 1959, un autre film d'Alain Resnais qui participe au devoir de mémoire,  Hiroshima mon amour, est écarté de la Compétition à Cannes, cette fois-ci pour ménager les Etats-Unis...
Suggestions de contenus