Kassovitz a la haine

Mathieu Kassovitz © UFD
Les films de l'année 1995 du Festival de Cannes pointent vers l'actualité. Parmi eux, La Haine de Mathieu Kassovitz met en scène la vie de jeunes de banlieues autour de leur haine pour les forces de l'ordre. Le soir de la projection, les policiers du service d'ordre tournent le dos à l'équipe du film qui monte les marches, voyant dans le long métrage un pamphlet anti-flics. La Haine est pourtant déjà devenu un phénomène générationnel.
Suggestions de contenus