Pas de place pour l'impro... ou presque

Peut-on encore être surpris ou émerveillé à Cannes en tant que photographe professionnel ? "C'est un événement "industriel" explique Jean-Sébastien Baschet. Tout est parfaitement réglé au millimètre. On sait à quoi s'attendre, le rendez-vous laisse peu de place à l'impro". Même si les stars surprennent encore parfois sur le tapis rouge, comme Clovis Cornillac ici, embrassant son épouse Lilou Fogli ! (64e Festival de Cannes, Montée des marches de The Artist, 15 mai 2011).
©  JSB / PixPlanete

Suggestions de contenus