Coco : le film Disney/Pixar fait-il peur aux enfants ?

Coco : le film Disney/Pixar fait-il peur aux enfants ? Alors que Coco vient de faire son apparition sur les écrans français, de nombreux parents se posent la question de savoir si le dessin animé n'est pas trop effrayant. Qu'ils se rassurent, Coco est prévu pour toute la famille !

15:56 - De la performance capture pour les musiciens de Coco

Saviez-vous que pour le film Coco, les musiciens qui jouent de la guitare avaient des caméras GoPro attachées à leur instrument ? La raison est simple : cela permettait une meilleur précision pour les passages d'animation dans lesquels des personnages jouent de la guitare. Leurs gestes étaient alors imités à la perfection à l'écran.

14:29 - Pourquoi le film d'animation s'appelle-t-il Coco ?

Dans une interview accordée au magazine Première, le réalisateur Lee Unkrich a expliqué pourquoi le dessin animé portait le nom de Coco : "Je trouvais ça intéressant de nommer Coco à partir d’un personnage qui ne semble pas important au début. Dans Le Monde de Nemo, le film ne parle que de lui, il y a une urgence, il faut le retrouver. Ici, on rencontre Coco au début du film et elle ne paye pas de mine. J’aimais l’idée que le public se demande à ce moment-là pourquoi le film porte son nom. Puis qu’il découvre à quel point elle est cruciale au récit."

12:40 - Coco est-il un dessin animé qui fait peur ?

La question peut en effet se poser quand on sait que ce long-métrage traite notamment le thème du jour des morts. Alors, Coco est-il effrayant ? Que les parents se rassurent, Coco est un film d'animation qui ne fait pas peur, loin de là. Le réalisateur Lee Unkrich a pris soin de créer un monde des morts très coloré, beaucoup plus que celui du monde des vivants, ainsi que des squelettes délirants et souriants, qui feront forcément rire les plus jeunes. On notera aussi la présence du chien Dante, qui accompagne le héros Miguel tout au long de son aventure, et qui permet d'apporter encore plus de légèreté au film, malgré la présence de nombreux squelettes à l'écran.

12:38 - Coco est visible en version espagnole dans certains cinémas en France

A l'occasion de la sortie de Coco au cinéma cette semaine, de nombreuses salles de cinéma à Paris et en province proposent aux spectateurs de découvrir le film d'animation Disney/Pixar en version espagnole sous-titrée en français. Une initiative qui ne devrait pas durer très longtemps, mais qui permet de se plonger encore plus dans le Dia de los muertos visible dans Coco.

12:22 - Coco fait déjà un carton au box-office américain

Sorti ce week-end aux Etats-Unis, le film d'animation Coco est déjà un énorme succès. Le dessin animé des studios Disney/Pixar a récolté la somme de 49 millions de dollars en seulement trois jours. Il s'agit du quatrième meilleur démarrage pour un film sorti le week-end de Thanksgiving. Coco passe donc devant Justice League, qui est loin d'être le succès escompté par Warner Bros.

10:55 - Coco est un dessin animé adoré par la critique

Alors que Coco sort aujourd'hui sur les écrans français, les journaux livrent déjà leurs premières critiques. Celles-ci sont dithyrambiques et parlent d'un dessin animé merveilleux, qui ravira petits et grands. Pour Le Figaro, Coco est "un parfait exemple de réussite", qui parvient à faire oublier le "décevant Voyage d'Arlo". De son côté, Europe 1 salue l'univers magique du film d'animation : "On se plaît à errer avec Miguel dans cet univers illuminé, bercé par les nombreux instants musicaux proposés par le film." Pour Le Point, Coco délivre un message puissant qui aura une vraie résonance chez la jeunesse : "On aura rarement vu dessin animé si mature".

28/11/17 -  19:47 - Qui au casting de Coco ?

Si dans la version originale, Anthony Gonzalez VIII prête sa voix au personnage principal Miguel, Andrea Santamaria s'en charge en ce qui concerne la version française. À ses côtés, Ary Abittan, que l'on a déjà vu notamment dans "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" ou encore dans "À bras ouverts", et l'humoriste François-Xavier Demaison. Ils interprètent respectivement le rôle d'Hector et d'un mariachi.

28/11/17 -  15:52 - Est-il plus simple de travailler sur une suite ou sur un film original ?

"Quand vous faites une suite comme Toy Story 3 par exemple, il y a certaines choses plus simples" nous explique Lee Unkrich, le réalisateur de Coco. "Vous connaissez le décor, on a déjà des personnages bien établis, donc c’est plus simple. Mais ce qui est compliqué avec une suite, c’est de raconter une histoire qui vaut le coup. Quand vous avez déjà un ou plusieurs films au compteur, il faut se demander ce qu’il y a de plus à raconter, ce qu’ils peuvent encore apprendre ? Surtout lorsqu’ils sont aimés à ce point. C’est ce qui a rendu la fabrication de Toy Story 3 difficile. Avec Coco, tout était difficile. Donc je dirais qu’il est plus dur de faire un film original qu’une suite, même si une suite peut être difficile. Avec un film original, on part de zéro, on doit trouver une histoire intéressante, on doit définir l’aspect du monde, trouver les personnages et faire un casting. Je pense que c’est gratifiant de créer un film de A à Z avec une histoire qui fonctionne et des personnages qui parlent au public."

28/11/17 -  14:55 - Beaucoup de recherches pour créer l'univers de Coco ?

Interrogé par nos soins, le réalisateur Lee Unkrich nous a expliqué que le plus important pour l'équipe de Coco, dès le début, était de faire des recherches sur "Dia de los muertos" et le Mexique en général. "Ça a toujours été notre intention de raconter une histoire précise culturellement, respectueuse, sans clichés et stéréotypes. Nous voulions vraiment capturer l’essence de cette cérémonie et cela demandait de la recherche. Donc on a fait de nombreux voyages au Mexique, on a traversé le pays et visité de grandes villes et petits villages. On a passé du temps avec les familles et ils ont partagé leurs traditions, nous ont raconté leurs histoires et permis de passer du temps avec eux. Nous étions avec des familles comprenant plusieurs générations : des enfants, des parents, des grands-parents et même des arrières grands-parents qui vivaient ensemble. Nous avons utilisé ces histoires pour fabriquer notre film."

Après Cars 3 cet été, place à Coco pour la fin d'année. Pixar est de retour avec un film d'animation qui devrait faire un carton au box-office et émerveiller petits et grands. L'histoire du dessin animé est celle de Miguel, un petit garçon Mexicain qui se retrouve plongé dans le monde des morts le jour de "Dia de los muertos". Il va alors partir à la recherche du chanteur et guitariste Ernesto de la Cruz, qui a laissé une trace indélébile sur sa famille il y a de nombreuses années. Sur sa route, il va faire la rencontre d'Hector, un arnaqueur qui va lui proposer son aide dans sa quête. Que les spectateurs se rassurent, Coco n'est pas un dessin animé qui fait peur, au contraire. Les créateurs ont pris soin de créer des personnages délurés, des squelettes loin d'être effrayants et un magnifique monde coloré qui laisse bouche bée. De passage à Paris pour la promotion de Coco, le réalisateur Lee Unkrich (Toy Story 3) a répondu à nos questions. Il raconte notamment que l'idée de mettre en scène un long-métrage sur le jour des morts a germé il y a de nombreuses années et que le travail de fabrication a été dantesque.

"Darla [La productrice du film, ndlr] et moi avons travaillé ensemble sur Toy Story 3 et après l'avoir terminé, nous avons commencé à la suite. J'avais deux ou trois idées en tête et l'une d'entre elle était de raconter une histoire se déroulant pendant le jour des morts. J'ai toujours été intéressé par cette magnifique tradition mexicaine. C'était une opportunité pour moi d'en apprendre plus et ce qui a émergé de mes recherches est le fait que la famille est très importante. On est tous familiers des squelettes, du monde des morts, mais je ne savais pas que la famille occupait une place aussi importante. C'est lorsque j'ai appris cela, cette obligation de se souvenir des êtres aimés, de raconter leurs histoires à la nouvelle génération, que j'ai su qu'on avait le potentiel de faire un film, non seulement divertissant, coloré, musical, visuellement impressionnant, mais aussi très émouvant. J'ai pitché l'idée à John Lasseter, il a adoré. C'est comme cela que notre voyage de six ans à faire le film a commencé."

Coco - Sortie cinéma le 29 novembre 2017. Retrouvez la bande-annonce du film d'animation ci-dessous.

Pixar / Film Disney

Annonces Google