Les Tuche 4 : avec un démarrage record, les Tuche 3 va-t-il avoir une suite ?

Les Tuche 4 : avec un démarrage record, les Tuche 3 va-t-il avoir une suite ? LES TUCHES - En seulement une journée d'exploitation, le film d'Olivier Baroux bat tous les records et a déjà été vu par plus de 400 000 spectateurs.

[Mis à jour le 2 février 2018 à 11h18] Profitant de la sortie des Tuche 3 au cinéma, la chaîne TF1 proposera dimanche soir à ses téléspectateurs de (re)voir le premier opus de la franchiseL'occasion parfaite pour se remémorer les débuts de la famille Tuche et de donner envie au public de découvrir la suite de leurs aventures dans les salles obscures. 

Si les deux premiers opus des Tuche avaient été des succès lors du premier jour de sortie, respectivement 126 496 spectateurs et 201 264 spectateurs, le dernier opus en date est un énorme succès. En effet, 401 042 curieux se sont rendus dans les salles obscures pour découvrir les aventures de Jeff Tuche en tant que président de la République. Avec un tel score, on imagine que le box-office sera énorme pour les Tuche 3. Le long-métrage d'Olivier Baroux avec Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty sera à n'en pas douter l'un des plus gros succès de l'année 2018 et cela devrait donner des envies de suite au metteur en scène.

La suite au Vatican ?

En ce qui concerne la dernière scène des Tuche 3, qui est un gag se déroulant au Vatican, Olivier Baroux confirme qu'il ne s'agit en rien d'un indice pour la suite. "Non là pour le coup c'est peut-être une erreur de notre part de pas avoir [expliqué que ce n'était pas la suite]. Mais comment expliquer ça ? C'est un gag. Nous ce qui nous faisait marrer c'était la réplique. C'est pour ça qu'on l'a détaché du film en espérant que les gens comprennent bien que c'est pas les Tuches 4. C'est juste un gag."

Interviewé par le magazine Première lors du Festival de l'Alpe d'Huez, le réalisateur Olivier Baroux a expliqué que l'avis des spectateurs compte beaucoup à ses yeux. "Monaco, l'Amérique et maintenant l'Élysée… Si on doit faire une suite on va, grâce aux spectateurs, sortir de ces concepts. Parce qu'ils nous ont dit en gros : 'On n'a pas besoin de les envoyer ailleurs, la famille nous suffit. Faites-les vivre, faites-les évoluer. Pas la peine de les envoyer sur la lune'. Quand on commencera éventuellement à écrire Les Tuche 4, peut-être qu'on ouvrira un peu la porte et on fera des réunions avec des fans des Tuche pour discuter avec eux. Et peut-être que quelque chose va ressortir de ces réunions et nous aider à écrire une suite. Pourquoi pas. "

Actuellement en promotion dans les médias pour la sortie des Tuche 3, l'actrice Isabelle Nanty, qui incarne Cathy Tuche dans les longs-métrages d'Olivier Baroux, a répondu aux questions du magazine Télé Star concernant un éventuel Tuche 4. Cela peut paraître étonnant, mais l'actrice ne semble pas être partante pour retrouver son personnage dans l'immédiat. "Sincèrement, je ne sais pas. Il ne faudrait pas faire le Tuche de trop !" On imagine qu'Isabelle Nanty attend que le scénario d'une suite soit bouclé avant de prendre sa décision.

Présent au festival de l'Alpe d'Huez, Olivier Baroux, le réalisateur de la saga des Tuche ex-moitié de Kad Merad, est lui aussi revenu pour Première sur la sortie des Tuche 3 et l'éventualité de réaliser un quatrième épisode. Une chose est sûre, une suite est "possible à partir du moment où il y a l'envie de ma part, même si je ne suis pas propriétaire des Tuche. L'envie de la part des comédiens et surtout attendre la bonne idée parce que si on a la bonne idée on le fera. Si on a une idée moyenne et qu'on fait un 4 parce que le 3 a éventuellement cartonné, non. On a d'autres films à faire." Il confirme en tout cas que "l'envie existe" de la part de l'équipe comme du public d'ailleurs. "La première question des gens, avant quoi que ce soit, c'est 'est-ce qu'il y aura un Tuche 4 ?'. Nous on répond, 'on ne sait pas.'"

Une projection des Tuche 3 pour Emmanuel et Brigitte Macron ?

Invité dans l'émission C à vous sur France 5, le comédien Jean-Paul Rouve, qui incarne Jeff Tuche, a répondu aux questions de Pierre Lescure. Ce dernier lui a demandé si une projection privée était prévue pour Emmanuel et Brigitte Macron. Voilà ce qu'il a répondu : "On nous a parlé d'eux mais je ne sais pas où ça en est. Cela serait bien parce qu'il y aurait des choses à prendre". L'acteur fait ici référence aux jours fériés collés aux jours fériés proposés par Jeff Tuche dans le troisième opus.

Les séances pour Les Tuche 3

Le nouveau film mettant en scène la famille Tuche promet de battre des records au box-office et les spectateurs vont se précipiter dans les salles obscures pour découvrir les nouvelles aventures de Jeff, Cathy et leurs enfants. Si vous souhaitez être parmi les premiers à voir le film, il vous suffit de consulter les séances dans votre ville pour Les Tuche 3. Que les fans se rassurent, les cinémas proposeront de nombreuses séances pour cette suite, le long-métrage d'Olivier Baroux étant très attendu par le public.

Que pensent les critiques du film ?

Les spectateurs le savent, la franchise des Tuche a ses détracteurs du côté des critiques. Le troisième opus ne fait pas exception, avec notamment un avis assez sévère du Parisien, qui affirme que "ce troisième volet de la saga à succès sombre dans le mauvais goût." Pour Jean Serroy du Dauphiné Libéré, Les Tuche 3 est "bas de caisse et de plafond, en forme d'Élysée pour les nuls, et même pour les vraiment nuls." Ce n'est pas le même son de cloche du côté de Direct Matin, qui se satisfait que le film "use de la potion magique des opus précédents, à savoir plonger dans un univers improbable le naturel et le franc-parler de ce clan populaire, aux personnalités hautes en couleur." Pour Christophe Caron de La Voix du Nord, la famille est toujours aussi attachante et Olivier Baroux ouvre "un boulevard à des comédiens visiblement aux anges".

Isabelle Nanty porte un regard bienveillant sur Les Tuche

Invité sur Europe 1 pour parler des Tuche 3, la comédienne Isabelle Nanty, qui incarne Cathy Tuche à l'écran, a expliqué que la famille de cinéma ne juge pas. "Ils regardent plutôt vers le haut ou à égalité, mais jamais vers le bas." Elle précise aussi qu'avec cette suite qui se déroule à l'Elysée avec Jeff Tuche comme président de la République, "les auteurs n'ont pas voulu être populiste ou faire de morale, de politique pure, en écrivant ce film." Elle explique que le long-métrage ressemble plus à l'humour des Monty Python que des Bronzés."

Kad Merad / Olivier Baroux

Annonces Google