Subversion

Les internautes
0/5 (0 vote)

Synopsis

Le cinéma expérimental excelle au démontage des récits de la culture dominante. La juxtaposition ou la collision d'éléments visuels, la confrontation d'esthétiques hétérogènes, tout cela crée un univers puéril et violemment subversif. Cette démarche excède les frontières et se retrouve aussi bien au Brésil qu'aux Etats-Unis, au Japon ou en Europe. "Science Friction", de Stan Vanderbeek, 1959, 10' / "Pestilent City", de Peter Emanuel Goldman, 1965, 16' / "Marvo Movie", de Jeff Keen, 1967, 14' / "For the Damaged Right Eye", de Toshio Matsumoto, 1968, 15' (3 écrans) / film surprise



Avis Subversion

Répondre au sujet
Ma note :
0 caractère

Annonces Google