Iolanta / Casse-noisette (opéra Garnier)

Les internautes
0/5 (0 vote)

Synopsis

Confié au metteur en scène Dmitri Tcherniakov, ce programme exceptionnel associe tous les talents de l'Opéra de Paris et propose dans une même soirée un opéra et un ballet : Iolanta et Casse-Noisette, initialement prévus par Piotr Ilitch Tchaikovski pour être présentés ensemble. Créés en 1892 au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, ils furent ensuite donnés séparément. Tchaikovski s'était inspiré d'une pièce du Danois Henrik Hertz pour son opéra relatant l'histoire romanesque de Iolanta, fille aveugle du roi René. Protégée par son père dans son château provençal, la princesse recouvrera finalement la vue avant ses noces avec le chevalier Vaudémont. Casse-Noisette s'inspire quant à lui d'un conte d'Hoffmann adapté par Alexandre Dumas. Ce « ballet-féerie » nous conte les aventures de la jeune Clara un soir de Noël, où le casse-noisette qu'on lui a offert l'entraîne dans un monde onirique. Cinq chorégraphes ont été invités par Dmitri Tcherniakov à concevoir ce nouveau ballet : la scène initiale de la soirée de Noël a été confiée à Arthur Pita. Sidi Larbi Cherkaoui s'empare de la scène de la nuit et de ses mystérieuses transformations. Le Britannique Liam Scarlett aborde la Valse des flocons et le Royaume des Délices avec son langage classique, tandis que le Québécois Edouard Lock conçoit Les Divertissements. Benjamin Millepied termine ce programme enchanteur avec la Valse des fleurs et le fameux pas de deux qu'il a lui-même dansé dans la version de George Balanchine.


Avis Iolanta / Casse-noisette (opéra Garnier)

Répondre au sujet
Ma note :
0 caractère

Les internautes ont également aimé


Annonces Google