Les Aristos

Déjà vu ce film ?
Ma note :

Synopsis

"Vous devez au Trésor Public la somme de 1 991 753 euros... Et vous n'avez pour tout bien que le Château de Neuville, une bicoque décrépite que vous habitez avec votre nombreuse famille...". Le comte Charles Valerand d'Arbac de Neuville, son épouse Solange, née Poitou Castilla de la Taupinière, ainsi que leurs ascendants et descendants en ligne plus ou moins directe vont donc tenter l'impossible (à l'exception notable du travail) pour préserver leur château en ruine...

Bandes annonces Les Aristos


Photos Les Aristos

Avis Les Aristos

Déjà vu ce film ?
Ma note :
Note moyenne
2
(56 votes)
La rédaction de Linternaute.com

Grosse gaudriole sans âme, Les Aristos est un produit survendu. D'autant plus triste que concept et bande-annonce promettaient le meilleur. La plupart des spectateurs en sont sortis très déçus...

Pour : ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche

Signaler un abus
Utile
+0
Chantal Bauwens - 22 août 2007

Ce que j'ai aimé : Le sujet, les dialogues et les "traductions" en langage courant. La petite fille le jeune homme à marier. La bande-annonce.
Ce qui ne m'a pas plu : La présence de Cauet et ses fantasmes, pas représentatifs de la noblesse. On aurait dit aussi qu'ils débarquaient d'une autre planète, ce qui n'est pas la réalité : les nobles travaillent depuis des lustres. Travail, ANPE, etc ... Lire la suite

Signaler un abus
Utile
+0
Accent Circonflexe - 23 mars 2007

Ce que j'ai aimé : L'arrivée du générique de fin.
Ce qui ne m'a pas plu : Tout...la piètre qualité des acteurs, les clichés usés jusqu'à la trame (la palme pour la découverte qu'il n'y a pas de couverts au Mac Do), la vulgarité omniprésente, la présence de Cauet, celle de l'acolyte de Youn (Vincent quelquechose), la réalisation peu soignée voire hasardeuse et enfin, la lourdeur du tout.

Signaler un abus
Utile
+0
Annie Romand - 19 octobre 2006

Ce que j'ai aimé : Rien ! J'ai le sentiment d'avoir été flouée : une certaine estime pour la réalisatrice, le matraquage publicitaire dans les médias, un bon souvenir du "Diable par la queue", la présence de Jacques Weber et de Catherine Jacob, je m'attendais à une satire fine et plaisante, voire un peu tendre des "gens à particule" amoureux de leur maison. Je n'y ai trouvé que vulgarité gratuite, ... Lire la suite

Répondre au sujet
Ma note :
0 caractère

Acteurs et actrices Les Aristos

En savoir plus Les Aristos

Distributeur
TFM Distribution
Public
A partir de 8 ans
Entrées en France
900 000

Les internautes ont également aimé


Annonces Google