Partager cet article

RSS
Photo José Garcia

José Garcia

Acteur né le 17 mars 1966 à Paris (France).

Biographie de José Garcia

Du cirque aux spots

Fasciné par le cirque depuis sa plus tendre enfance, José Garcia, fils d'immigrant espagnol, fera pourtant le bonheur du cinéma français. Après un BEP comptabilité et son service militaire, il intègre le cours Florent en candidat libre. Chauffeur de salle pour Nulle part ailleurs, l'émission phare de Canal +, José rivalise de truculence et tape dans l'oeil d'Antoine de Caunes, star montante à l'époque. A eux deux, ils feront le bonheur de l'access prime-time de la chaîne, multipliant les gags délirants avec une régularité confondante. Bien vite, le trublion va susciter l'intérêt du cinéma toujours avide de grand talent comique. Après une poignée de petits rôles (dans Beaumarchais l'Insolent notamment), c'est en 1997 que l'acteur franchit un cap dans le rôle de Serge Benamou, le héros hâbleur de La Vérite si je mens : nommé au César du meilleur espoir, il voit les portes de la gloire s'ouvrir.

Clown du spectacle

Dès lors, José Garcia va multiplier les rôles de composition. Grâce à son extraordinaire abattage, sa capacité à imaginer les personnages les plus fous, il se construit une galerie de portrait parmi les plus étonnantes : jet-setteur cocaïné dans Jet-Set, serveur dépressivo-suicidaire dans Après-vous, Turc agité de la gachette dans Le Boulet... Et même un débile profond, mi-homme mi-cochon, dans Sa Majesté Minor ; excusez du peu ! Toujours dans un registre comique, il a démontré une autre facette de son talent dans Le vélo de Ghislain LambertQuelqu'un de bien, Rire et châtiment ou encore Quatre étoiles, des films où son jeu agité compte moins que sa justesse et son sens du rythme. José Garcia saurait-il tout jouer ?

Où s'arrêtera-t-il ?

La suite arrive comme une confirmation. Suivant la trajectoire habituelle du comique reconnu par la profession, José Garcia commence à se frotter à des rôles plus dramatiques, plus sérieux, mais avec un même bonheur. Déjà en 2001, il interprète un docte chercheur dans le Trouble every day de Claire Denis. Quatre ans plus tard, c'est dans la peau d'un chômeur virant psychopathe qu'on le retrouve : sa prestation dans Le Couperet reste d'ailleurs, à ce jour, sa meilleure, toute en tension, sur le fil tendu entre gravité et ridicule. Ces deux dernières années, il s'est même imposé dans le registre du polar avec La Boîte noire et surtout Pars vite et reviens tard, adaptation du best-seller de Fred Vargas, où il joue avec une belle conviction le fameux commissaire Adamsberg.
En 2007, il est au générique de la nouvelle adaptation de la bande dessinée d'Uderzo et Goscinny, Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques. Deux ans plus tard, on le retrouve dans Le Mac de Pascal Bourdiaux avant de faire un tour Chez Gino avec Anna Mouglalis. Début 2012, José Gracia fait un retour triomphale dans le troisième volet de La Vérité Si je mens dont Thomas Gilou reprend les commandes avant d'enfiler son maillot de foot pour incarner un ancien champion dans Les Seigneurs. En 2013, il apparaît dans le blockbuster de Louis LetterierInsaisissables, mais aussi dans la comédie Vive la France de et avec Mickaël Youn.

Filmographie de José Garcia

Récompenses de José Garcia


 1/2 

Films à l'affiche

Les Gardiens de la Galaxie Science-fiction

Avec Benicio Del Toro, Chris Pratt, Dave Bautista

La Planète des singes : l'affrontement Science-fiction

Avec Andy Serkis, Enrique Murciano, Gary Oldman

Lucy Science-fiction

Avec Amr Waked, Analeigh Tipton, Choi Min-sik

Opération Casse-noisette Animation

Avec Brendan Fraser, Gabriel Iglesias, Jeff Dunham
 1/2 

Prochaines sorties

Astérix : Le Domaine des Dieux

Avec Alexandre Astier, Arnaud Léonard, Brice Fournier

Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées

Avec Aidan Turner, Andy Serkis, Benedict Cumberbatch

Tu veux ou tu veux pas ?

Avec Alexia Barlier, André Wilms, Fanny Sidney