"La Traversée de Paris", grande gueule

Salauds d'pauvres ! extrait de La Traversée de Paris
"Allez, reniflez-moi ça, sentez-moi ça si ça sent bon ! Vous qui mangez que du boudin à la sciure et buvez que de l'eau du robinet. (...) Alors, allez-y ! Regarde-les, tiens. Ils bougent même plus. Et puis après ça ils auront aboyer contre le marché noir. Salauds d'pauvres..." Eh bien, personne ne moufte quand c'est Jean Gabin qui s'enflamme dans La Traversée de Paris.
Suggestions de contenus