Cockeye's Song dans "Il était une fois en Amérique"

Il était une fois en Amérique © Société Nouvelle de Cinématographie (S.N.C.)

La mort de Dominic au pied du Manhattan Bridge, filmée au ralenti, n'aurait pas autant marqué l'histoire du cinéma sans les fameuses notes à la flûte de pan que l'on entend tout au long du film pour scander les souvenirs opiacés de Noodles/De Niro et qui confère à Il était une fois en Amérique  une certaine mélancolie. 

Une réussite qui marque la 8e collaboration du compositeur Ennio Morricone avec le réalisateur Sergio Leone après Pour une poignée de dollars (1964), Et pour quelques dollars de plus (1965), Le Bon, la brute et le truand (1966), Il était une fois dans l'Ouest (1968), Il était une fois la révolution (1971), Mon Nom est Personne (1973) et Un Génie, deux associés, une cloche (1975).

Suggestions de contenus