La recette parfaite des dessins animés Disney

la belle au bois dormant / la princesse et la grenouille
La Belle au bois dormant / La Princesse et la grenouille © Gaumont Buena Vista International / Walt Disney Studios Motion Pictures France

Ingrédients : un horrible méchant

Que ce soit la sorcière Maléfique de La Belle au bois dormant (1959) ou le magicien vaudou de La Princesse et la grenouille (2010), les méchants chez Disney ont le même point commun. Ils sont tous effrayants et permettent aux plus jeunes spectateurs d'exorciser leurs peurs, tout en légitimant la vengeance du héros à la fin. La plupart d'entre eux prennent l'apparence d'une sorcière ou d'une odieuse belle-mère (Cendrillon, Blanche-neige et les sept nains...). Certains deviennent aussi célèbres que le héros, comme l'horrible vizir Jafar prêt à tout pour prendre la place du Sultan dans Aladdin ou la grosse pieuvre Ursula qui donnera bien du mal à Ariel pour séduire le prince dans La Petite Sirène.