Photo Michaël Youn

Michaël Youn

Acteur et réalisateur né le 2 décembre 1973 à Suresnes (France).

Biographie de Michaël Youn

Michaël Benayoun (son vrai nom) s'est longtemps cherché avant de trouver sa voie : suivant des études de commerce à Sup de Co Nice (afin de faire plaisir à ses parents plus que par réelle vocation), le jeune homme abandonne et préfère tenter sa chance en tant que comédien. Mais il sera vite découragé par le Cours Florent, dont il ne termine pas le cursus. Il intègre les équipes de Skyrock ou Fun Radio dans lesquelles il rédige les fiches de Jamel Debbouze  ou encore Eric et Ramzy. Son talent comique finit par être remarqué, et Michaël Youn commence petit à petit à prendre l'antenne.

"De 7 à 9 heures, l'émission qui réveille tes… voisins !!"

Il explose littéralement sur le petit écran grâce à l'émission matinale de M6 Morning Live, qu'il anime de juillet 2000 à février 2002, et dans laquelle son humour parfois gras, selon ses détracteurs (tout le monde se souvient de l'intervention de Youn aux 7 d'or en 2001, dans lequel il hurlait à pleins poumons dans son mégaphone en courant juste vêtu d'un string autour de la scène), s'exprime dans toute son ampleur. Mais il faut aussi admettre l'énergie déployée par l'animateur, fournissant de manière quotidienne et parfois avec les moyens du bord une vraie émission télévisuelle de divertissement de deux heures. Il abandonne l'émission en pleine gloire, préférant se recentrer sur ses aspirations de comédien. Mais avant de le retrouver au cinéma, Youn fait patienter ses fans avec Les Bratisla Boys et le tube de l'été 2002, "Stach stach", qui s'écoule à plus d'un million d'exemplaires.

Maître de la comédie "débile"

Ne lui manquait plus qu'à percer sur le grand écran. C'est chose faite en 2003 avec La Beuze, dans lequel il interprète un jeune homme blanc persuadé d'être le fils caché de James Brown. Les succès de ce film, de sa chanson-phare "Le Frunkp" ainsi que celui de son one-man-show Pluskapoil assoient un peu plus sa popularité. L'année suivante, Michaël Youn et sa bande réalisent Les 11 commandements, plus de 2 millions d'entrées pour cet ovni cinématographique dans lequel Youn et ses amis accomplissent les défis les plus idiots possibles… et avec succès.

L'homme qui voulait devenir Carrey à la place de Carrey

Pendant la tournée du spectacle Pluskapoil, Michaël Youn entretient sa présence avec de petites apparitions sur le grand écran, comme dans Chouchou, Le Tour du monde en 80 jours ou encore L'Un reste, l'autre part. Il revient en 2005 en tête d'affiche d'Iznogoud, second plus gros succès français de l'année derrière Brice de Nice. Après avoir manqué un rôle de méchant dans le James Bond Casino Royale, Michaël Youn revient en 2006 avec une comédie dans laquelle son corps devient Incontrôlable, largement inspirée des films de Jim Carrey. Décidé à surprendre, il tient ensuite la tête d'affiche de Héros, un thriller dans lequel il séquestre… un animateur télé.

Filmographie de Michaël Youn

Séries tv avec Michaël Youn



Annonces Google