Photo Serge Riaboukine

Serge Riaboukine

Acteur né le 29 décembre 1947 à Givors.

Biographie de Serge Riaboukine

Serge Riaboukine naît le 29 décembre 1947 à Givors. Passionné par la comédie, il commence par des one man shows tout en interprétant de petits rôles au cinéma ("Les Phallocrates" en 1979, "Viva la vie" en 1983). Dans les années 1990, il collabore en particulier avec Manuel Poirier ("A la campagne" en 1995) et Pierre Salvadori ("Comme elle respire" en 1997). Acteur polyvalent, Serge Riaboukine s'illustre aussi bien dans les drames ("Les Marchands de sable" en 2000) que dans les comédies ("Une femme d'extérieur" en 2000, "Boudu" en 2004) ou les films grand public ("La Tour Montparnasse infernale" en 2001).

Filmographie de Serge Riaboukine

Séries tv avec Serge Riaboukine


Articles

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/1669777-serge-gainsbourg-par-eric-elmosnino.jpg
Serge Gainsbourg par Eric Elmosnino publié le 13/09/2016

http://www.linternaute.com/cinema/film/un-pays-un-film/image/guerre-et-paix-1968-01-g-cinema-films-1871331.jpg
Russie : "Guerre et paix" de Serge Bondartchouk - Un pays, un film publié le 18/11/2013

Le cinéma est un excellent moyen pour voyager sans quitter son fauteuil. Démonstration avec cette sélection de films parfaits pour découvrir un pays et le quotidien de ses habitants sur grand écran.

http://www.linternaute.com/cinema/evenement/cannes-2013-les-films-et-les-stars-les-plus-attendus/image/tiptop-cinema-evenements-1642958.jpg
"Tip Top" de Serge Bozon - Cannes 2013 : les films et les stars les plus attendus publié le 14/05/2013

Leonardo DiCaprio dans "Gatsby le magnifique", Ryan Gosling dans "Only God Forgives", Marion Cotillard dans "The Immigrant"... Du 15 au 26 mai 2013, les stars sont à Cannes.

http://www.linternaute.com/cinema/film/premiers-films-coups-de-maitre/image/sipa_51401037_000003-cinema-films-2376517.jpg
"Le Beau Serge", les prémices de la Nouvelle Vague - Premiers films, coups de maître publié le 17/04/2012

Sofia Coppola avec "Virgin Suicides", Jean-Luc Godard avec "A bout de souffle", Orson Welles avec "Citizen Kane"... Il leur a suffi d'un seul long-métrage pour marquer l'histoire du cinéma.


Annonces Google