Mickey Rooney : 1m57, 8 mariages, des litres d'alcool et un mythe

Mickey Rooney : 1m57, 8 mariages, des litres d'alcool et un mythe Mickey Rooney, qui s'est éteint à l'âge de 93 ans, était l'un des derniers monuments du cinéma, ayant connu notamment l'époque du muet. Mais il fut aussi l'une des premières vedettes à faire la une de la presse à scandale.

Les Etats-Unis garderont sans doute une image double de Mickey Rooney, l'un des derniers acteurs du cinéma muet qui s'est éteint à 93 ans ce week-end, en Californie. D'un côté, celle de l'enfant star qui va percer dès l'âge de 7 ans et devenir un visage familier du petit comme du grand écran. De l'autre, celle d'une vedette de cinéma ayant traversé plusieurs années de déchéance, entre excès et unes de presse à scandale. Mickey Rooney, c'était en effet un enfant de la balle d'abord, que sa mère, danseuse, met sur les planches dès ses premiers mois, dans les années 1920. Après plusieurs années à bourlinguer dans l'univers du music-hall avec ses parents, il décroche son premier rôle au cinéma en 1926. Il s'agit alors d'un court-métrage intitulé "Mickey's Circus". Nous sommes encore à l'époque du muet. Mickey Rooney devient alors Mickey McGuire, un héros de bande dessinée très populaire aux Etats-Unis à l'époque. Suivront plusieurs rôles sur les planches comme à l'écran dans "Le Songe d'une nuit d'été" en 1936, "Capitaines courageux" en 1937 ou encore "Les Aventures de Huckleberry Finn" en 1939.

En plus du cinéma, Mickey Rooney gardera toujours un pied dans le music-hall. Aux côtés de son inséparable partenaire Judy Garland, il chantera et dansera dans "Place au rythme" en 1939, "En avant la musique" en 1940 ou encore "Girl Crazy" en 1943. Mais c'est en jouant pendant près de dix ans le rôle d'Andy Hardy, dans une longue série entamée par le film "A Family Affair" en 1937, qu'il deviendra réellement populaire aux USA, mais aussi très rentable pour sa société de production, la MGM. Ce rôle de fils de bonne famille plutôt revêche restera longtemps collé à la peau de ce petit bout d'homme (1m57) qui, à son grand dam, s'est arrêté de grandir à l'adolescence. 

La traversée du désert

Car si le visage de Mickael Rooney, poupin au début de sa carrière, fripé à la fin, est aussi reconnaissable aujourd'hui, c'est aussi parce que ce dernier a connu bien des coups durs dans sa longue et riche carrière. Dans les années 1940, l'acteur est au faîte de sa popularité mais commence à déraper. En 1942, à 21 ans, il épouse la sublime Ava Gardner, de deux ans sa cadette, à Santa Barbara. L'idylle durera moins d'un an et sera le premier d'une série de huit mariages qui se termineront tous ou presque en fiasco. Mickael Rooney commence aussi à être très dépensier et à sombrer dans l'alcool et dans le jeu. Un train de vie qui coïncide avec une nette baisse de régime dans sa carrière. L'acteur quitte la MGM qui l'avait fait roi en 1946 et tente de créer sa propre société de production. Une véritable ruine qui le fera enchainer les rôles dans un cinéma bas de gamme. Cette traversée du désert en fera un très bon client de la presse à scandale jusque dans les années 1980.

rooney
Mickey Rooney à la fin de sa carrière. © Euronews

Mais Mickey Rooney va tout de même remonter la pente. Ayant tiré un trait sur l'alcool à la fin des années 1970, converti au christianisme, l'acteur se relance avec une comédie musicale à succès, Sugar Babies, qui sera donnée pendant trois ans à Broadway. Un retour salvateur au music-hall qui lui donnera de nouveau accès au cinéma. Mickey Rooney a ainsi joué de nombreux seconds rôles marquant s au cinéma ces dernières années, avec des apparitions notables dans des comédies à succès telles que Les Muppets, le retour ou La Nuit au musée, dont il tournait encore il y a peu le dernier volet.

Mickey Rooney a reçu un Oscar d'honneur en 1983 pour l'ensemble de sa carrière, composée de plus de 200 films. Il a eu neuf enfants.

Photo : Mickey Rooney et sa comparse Judy Garland dans le film "Love Finds Andy Hardy" en 1938.

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google