Laurent Lafitte : sa blague sur le viol très remarquée au Festival de Cannes

Le 11 mai avait lieu la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes. Pour cette édition 2016, Laurent Lafitte a démarré en fanfare, quitte à se faire des ennemis.

Alors que Café Society, dernier film de Woody Allen, a été choisi comme film d'ouverture du Festival de Cannes 2016, Laurent Lafitte n'a pas hésité à faire une blague sur le réalisateur américain. Plaisanterie qui n'est clairement pas passée inaperçue. En effet, le comédien français et maître de cérémonie s'est directement adressé au cinéaste, remarquant que "ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe alors que vous n'êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis." Si cette petite phrase assassine fait bien sûr référence à la condamnation de Roman Polanski, réalisateur qui tourne désormais en Europe, elle rappelle également les accusations qui pèsent sur Woody Allen…

Accusé par son ex-femme (Mia Farrow) d'agression sexuelle sur mineur (Dylan Farrow, alors âgée de 7 ans), Woody Allen n'a jamais été inculpé mais n'a jamais recouvré le droit de s'approcher de sa fille adoptive. Le tacle de Laurent Lafitte a évidemment provoqué un grand moment de gêne dans le palais des festivals cannois, mais le maître de cérémonie a également été salué pour son courage par des médias américains. "Une fois encore, un comédien fait le boulot que les journalistes n'ont pas fait" lit-on dans un tweet d'une journaliste de Variety notamment.

Article le plus lu : Présidentielle 2017 : Macron en danger : voir les actualités

Woody Allen / Festival de Cannes

Annonces Google