Jeanne Moreau : la voix rauque s'est éteinte

MORT JEANNE MOREAU - L'actrice a été retrouvée morte dans son appartement parisien. Portrait d'une actrice césarisée.

[Mis à jour le 31 juillet 2017 à 12h27] Jeanne Moreau est morte. "Retrouvée sans vie dans son appartement parisien par sa femme de ménage" ce lundi 31 juillet au matin, comme le rapporte notamment Closer, l'actrice qui avait reçu trois César, dont deux d'honneur, mais également un Oscar d'honneur en 2008, s'est éteinte à l'âge de 89 ans. François Truffaut, Louis Malle, André Téchiné, Bertrand Blier, Luis Buñuel, Wim Wenders, Rainer Werner Fassbinder, Michelangelo Antonioni ou encore Orson Welles, Jeanne Moreau a travaillé avec les plus grands. 

Jules et Jim, Le Journal d'une femme de chambre, Les Amants ou encore La Vieille qui marchait dans la mer pour lequel elle avait reçu le César de la meilleure actrice en 1992, Jeanne Moreau, dont la carrière s'est étalée sur plus d'un demi siècle, laisse derrière elle une filmographie de près de 150 films. Jeanne Moreau a également été la première femme élue à l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France en 2000. Née le 23 janvier 1928 d'une mère anglaise danseuse de music-hall et d'un père gérant de la brasserie de La Cloche d'or, celle qui fut également chanteuse et réalisatrice a grandi dans un lieu qualifié de "sordide" par Le Point, vers Pigalle, où le sexe et le désir sont omniprésent. "Je le remercie d'avoir résisté à ma vocation. Son hostilité m'a donné l'énergie d'exercer ce métier envers et contre tous. Je lui ai pardonné, bien sûr, le pauvre… Il a d'ailleurs fini ses jours chez moi", déclarera-t-elle un jour au sujet de son père qui l'avait giflé lorsqu'elle lui avait annoncé vouloir devenir actrice. 

Une vie personnelle tumultueuse

Personnalité marquante de la Nouvelle Vague, celle qui s'est fait connaître du grand public pour son rôle de Catherine dans Jules et Jim, restera à jamais dans la mémoire des différentes générations qu'elle était parvenue à conquérir, au fil des années, comme une séductrice, une insoumise. "J'ai vécu comme un garçon. Cela veut dire que j'ai eu des aventures, des amants, que je peux partir quand j'en ai envie", confiera d'ailleurs à Madame Figaro celle qui fut mariée deux fois.

Dans un premier temps, c'est le comédien et réalisateur français Jean-Louis Richard qu'elle épouse. Avec lui, elle aura son unique enfant, un fils, Jérôme, dont elle accouchera au lendemain de ses noces, en 1949, et avec qui elle passera le reste de sa vie à tenter de se réconcilier, cet enfant n'ayant jamais accepté la vie tumultueuse de sa mère. Puis, c'est au réalisateur américain William Friedkin que Jeanne Moreau se marie, en 1977. Leur divorce en 1981 sera difficile pour l'actrice, très affectée, mais également "délestée de pas mal d'argent", comme le souligne Le Point. Le couturier Pierre Cardin, les cinéastes Louis Malle, François Truffaut, Tony Richardson ou encore le producteur Raoul Lévy, la star eut donc également de nombreux amants au cours de sa vie. 

Une voix peu conventionnelle

Jeanne Moreau s'est également illustrée pour ses talents de chanteuse. Elle a à son actif six albums. La première fois que le grand public entend l'actrice chanter, c'est dans Jules et Jim, en 1962, où elle entonne Le Tourbillon de la vie, une musique que reprendra Vanessa Paradis en 1995, pour lui rendre hommage au Festival de Cannes. Jeanne Moreau se saisit alors du micro pour accompagner l'interprète de Joe le taxi, âgée de 23 ans. On doit également quatre autres bandes originales de films à Jeanne Moreau : Embrasse-moi, pour Peau de banane de Marcel Ophuls, en 1964, India Song, pour le film éponyme de Marguerite Duras, en 1975, ou encore Each Man Kills the Thing He Loves pour Querelle de Rainer Werner Fassbinder, en 1982.

Article le plus lu : Attentats de Barcelone et Cambrils : ce que l'on sait : voir les actualités

Jeanne Moreau