Harvey Weinstein : un divorce à 12 millions de dollars ?

HARVEY WEINSTEIN - Suite au scandale planétaire, Georgina Chapman a demandé le divorce de son mari Harvey Weinstein. Elle devrait recevoir une somme importante suite à leur rupture conjugale.

[Mis à jour le 11 janvier 2018 à 15h20] D'après le magazine People, le producteur Harvey Weinstein et sa femme Georgina Chapman auraient récemment signé un accord de divorce. La designeuse de mode pourrait partir avec la somme de 12 millions de dollars en raison de la signature d'un contrat de mariage. Celui-ci stipulait notamment un chèque de 300 000 dollars par an pour les neuf premières années de couple et 400 000 dollars à partir de la dixième année. D'autres engagements nuptiaux prévoyaient des indemnités en cas de rupture. Harvey Weinstein devra donc s'acquitter d'un gros chèque sous peu. Georgina Chapman avait déclaré le 10 octobre que son "cœur est brisé pour toutes ces femmes qui ont souffert" face à son futur ex-mari. 

Accusé par une centaine de femmes de harcèlement sexuel, Harvey Weinstein a annoncé qu'il se retirait pour se faire soigner. Il a été retrouvé dans un restaurant de l'Arizona où un autre homme l'a pris à partie. Très remonté contre le producteur devenu paria à Hollywood, l'inconnu l'a insulté : "T'es un sac à m****, sors d'ici. Bouge ton c** d'ici." L'ancien producteur a succès a même reçu plusieurs gifles en plein visage. La vidéo, postée par le site internet américain TMZ, montre Harvey Weinstein et un ami qui tente de le défendre et d'empêcher quelqu'un de filmer. Peu après, Weinstein a quitté les lieux et n'a, a priori, pas souhaité appeler la police suite à cet incident.

L'affaire Weinstein en résumé

Le 5 octobre 2017 est sortie une enquête rédigée par Jodi Kantor et Megan Twohey. Elle décrit trois décennies de harcèlement sexuel de la part du producteur Harvey Weinstein. Le chef de la Weinstein Company y est accusé par de nombreuses femmes ayant travaillé avec lui, qu'elles soient actrices, assistantes de production ou employées. Cinq jours plus tard, le New Yorker publie de nouvelles allégations concernant treize autres témoignages au sujet d'agressions sexuelles et de viols commis par Harvey Weinstein. Au total, une centaine de femmes a témoigné des agissements horribles du producteur qui profitait de sa position de pouvoir pour s'attirer les faveurs de femmes ou les forçait si celles-ci refusaient ses avances. L'affaire a eu un retentissement mondial, libérant la parole de nombreuses victimes apportant leur témoignage au sujet de Harvey Weinstein ou d'autres agresseurs révélés par la suite.

Des témoignages glaçants

Une centaine de témoignages a été publiée au sujet des terribles agissements de Harvey Weinstein. L'actrice française Emma de Caunes a fait partie des premières à évoquer sa rencontre avec le producteur dans le New Yorker du 10 octobre 2017. Elle y raconte comment Weinstein l'a attirée dans sa chambre pour lui donner un livre qu'il souhaitait adapter avec elle au cinéma. Celle-ci s'est rendue dans sa chambre d'hôtel, où elle l'a vu sortir de la douche, complètement nu et en érection. "Je ne voulais pas lui montrer que j'étais pétrifiée, parce que je sentais que plus j'étais mal à l'aise, plus il était excité. C'était comme un chasseur face à un animal sauvage. La peur l'excite." Emma de Caunes a réussi à quitter les lieux, échappant ainsi au producteur, mais elle affirme que "tout le monde à Hollywood est au courant de ce qu'il se passe. Il ne se cache pas vraiment […] Mais tout le monde a trop peur pour dire quoi que ce soit."

L'actrice Asia Argento, la première à avoir dénoncé les agissements de Harvey Weinstein, a expliqué avoir été victime d'un viol dans une chambre d'hôtel en 1977. "Cela ne s'arrêtait pas. C'était un cauchemar."Rose McGowan, autre figure du mouvement, n'a légalement pas le droit de parler de ce qui lui est arrivé face à Harvey Weinstein puisqu'il lui a fait signer un accord à 100 000 dollars pour acheter son silence. Elle aurait été violée par le producteur alors qu'elle n'avait que 23 ans.

Les excuses de Harvey Weinstein

Face au scandale d'ampleur mondiale, Harvey Weinstein a réservé ses excuses à un communiqué de presse envoyé au New Yorker. "Je réalise que la façon dont je me suis comporté avec des collègues par le passé a causé beaucoup de douleur, et je m'en excuse sincèrement." Il expliquait son comportement au fait qu'il ait appris le jeu de séduction dans les années 60-70 et qu'il a mis du temps à comprendre "que les règles sur le comportement et les lieux de travail étaient différentes."

Il a donné sa démission du poste qu'il occupait dans la Weinstein Company, promettant de faire un grand travail sur lui-même. "Bien que j'essaie de faire mieux, je sais que le chemin sera long. Mon chemin sera maintenant d'apprendre à me connaître et maîtriser mes démons |…] Je prévois de prendre un congé de ma société et de m'occuper de ce problème en priorité." D'après TMZ, il a quitté l'agitation de Los Angeles pour l'Arizona, où il suit un traitement psychiatrique.

Hollywood et le monde se mobilisent

Le retentissement de l'affaire Weinstein fut tel qu'il a permis à de nombreuses victimes de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viol de donner leur propre témoignage. Autour de Harvey Weinstein tout d'abord, puis à propos d'autres hommes comme Kevin Spacey, Louis CK ou encore Bill O'Reilley, Al Franken et Matt Lauer. En France, seul le scandale Gilbert Rozon (ex-juré de La France a un incroyable talent) est arrivé jusqu'à des personnes connues dans l'Hexagone mais d'autres mouvements comme #MeToo et #balancetonporc ont également été largement relayés par des anonymes dévoilant avoir elles aussi subi le harcèlement quotidien.

A Hollywood, on se mobilise. De nombreuses stars ont affiché leur soutien à l'initiative Time's Up, une association visant à lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes ainsi que contre le harcèlement. Beaucoup d'entre elles ont d'ailleurs choisi de porter des vêtements noirs ainsi qu'un pin's Time's Up lors des Golden Globes 2018 qui furent également l'occasion de grands discours politiques sur la place des femmes dans la société.

Article le plus lu : Notre-Dame-des-Landes : le projet annulé [Direct] : voir les actualités

Antoine de Caunes / Matt Damon

Annonces Google