Depardieu, Noah, Pagny, Houellebecq... Quelles stars ont quitté la France ?

Gérard Depardieu n'est pas la seule vedette à avoir quitté le territoire français ces dernières années. Revue des troupes de l'exil fiscal.

Gérard Depardieu a fait la une après l'annonce de son installation à Néchin, en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française. Mais si cette star du cinéma français a focalisé l'attention, il n'est pourtant pas le seul people à avoir choisi l'exil. On se souvient notamment du départ de Florent Pagny, qui vit aujourd'hui en Argentine et qui avait eu quelques ennuis avec le Fisc. Une position que le chanteur défendait dans l'un de ses titres : "Ma liberté de penser". Une chanson contre le Fisc français sortie en 2003, qui débute avec ces quelques mots "Quitte à tout prendre prenez mes gosses et la télé...".  Parmi les stars françaises, d'autres pointures ont aussi fait le choix de l'étranger : Johnny Hallyday (Los Angeles et Suisse), Alain Delon (Suisse), Christian Clavier (Londres), même si ce dernier a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une question fiscale, ne se sentant "plus vraiment aimé par les Français". Comme Johnny Hallyday, Dany Boon a choisi Los Angeles aux Etats-Unis, mais a tenu à préciser également qu'il ne fuyait pas les impôts. L'écrivain Michel Houellebecq avait aussi choisi de vivre en Irlande puis en Espagne avant de regagner la France, qu'il a par ailleurs qualifié d'"hôtel" dans une interview sur France Inter. Notons également que, s'il se défend d'être un évadé fiscal, Yannick Noah a vécu durant quelques années en Suisse, au début des années 1990.

Chez les sportifs et anciens sportifs, de nombreuses figures ont choisi l'étranger : Guy Forget a ainsi quitté la France pour la Suisse. "Les joueurs sont à l'étranger huit mois par an, ils gagnent donc l'essentiel de leurs revenus hors de France et il faut savoir que quand ils gagnent un million d'euros en France, ils en laissent 500 000 aux impôts. On veut leur faire un procès parce qu'ils n'ont envie de payer que 30 % d'impôts aux Etats-Unis ou en Suisse [...] et ce alors qu'ils sont tout le temps à l'étranger", avait confié l'ex-champion au quotidien Le Monde, au début de l'année 2012. L'exemple de l'ancien capitaine a été suivi par d'autres tennismen : Richard Gasquet, Arnaud Clément et Jo-Wilfried Tsonga sont également domiciliés en Suisse. Le même choix qu'avait fait Alain Prost en 1983 ou plus récemment le champion de rallye Sébastien Loeb.

L'ampleur chiffrée du phénomène de l'exil fiscal reste encore méconnu mais une étude d'Altexis, cabinet d'avocats, citée par le quotidien Le Parisien, montre que la Suisse reste pour l'heure une destination privilégiée pour les exilés fiscaux, devant la Belgique et le Royaume-Uni.

EN VIDEO – Durant la campagne présidentielle 2012, des vedettes avaient soutenu les candidats. Parmi les supporters de Nicolas Sarkozy, Gérard Depardieu.

Articles recommandés

Acteur / France

Forum Cinéma