Dictionnaire français

chandelle

nom féminin
chandelle , nom féminin bougie Approfondir avec :
synonymes de chandelle Voir aussi : 4

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Comment écrire les noms et adjectifs se terminant par le son [ɛl] (el, elle…)? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Tenir la chandelle Sens : Etre seul au milieu d'un couple. Origine : Du temps où les lampes de chevet n'existaient pas, les valets et les soubrettes devaient tenir le chandelier à leurs maîtres durant leurs ébats, en leur tournant le dos. Depuis, l'expression est restée et on dit qu'une personne "tient la chandelle" lorsqu'elle est seule avec un couple. La plupart du temps, ceci évoque une situation inconfortable.Lire la suite
  • Brûler la chandelle par les deux bouts Sens : Gaspiller. Origine : Autrefois, les chandelles étaient le seul mode d'éclairage dont on disposait. Elles étaient en général fabriquées en suif, ou en cire pour les plus luxueuses. Quel que soit le matériau, elles étaient très coûteuses. L'expression "brûler la chandelle par les deux bouts" apparut au XVIe siècle et signifiait "gaspiller des choses qui ont de la valeur", en référence aux chandelles. Aujourd'hui, le sens n'a pas changé.Lire la suite
  • Devoir une fière chandelle Sens : Etre très reconnaissant envers quelqu'un. Origine : Une fière chandelle est une grande reconnaissance que l'on doit à quelqu'un pour un service qu'il nous a rendu. Il s'agit d'une référence aux cierges que l'on allume dans les églises en témoignage de gratitude lorsqu'un de nos voeux a été exaucé. L'adjectif "fière" est à prendre dans le sens d'"importante", et renforce l'idée de grande reconnaissance.Lire la suite
  • Des économies de bouts de chandelle Sens : Des économies insignifiantes. Origine : A l'époque, le personnel qui travaillait dans les habitations bourgeoises réunissait les bouts de chandelles qui restaient dans le but de les vendre. Les personnes aisées considéraient cette vente comme une valeur insignifiante.Lire la suite
  • Le jeu n'en vaut pas la chandelle Sens : L'intérêt n'en vaut pas la peine. Origine : L'expression date du XVIe siècle, quand les salles de jeux étaient éclairées à la chandelle, un objet de luxe à l'époque. L'usage voulait qu'on laissât de l'argent en dédommagement de l'éclairage. En cas de gains trop faibles, cela ne couvrait même pas le prix de la chandelle.Lire la suite
  • Voir 36 chandelles Sens : Etre sonné. Origine : En 1464, on ne disait pas "voir 36 chandelles", mais "voir les chandelles". Au fil du temps, on est passé "des chandelles", à mille, et même cent mille, puis à 36. Cette expression signifie que l'on est tout étourdi, soit à la suite d'un choc physique, soit à l'annonce d'une nouvelle bouleversante.Lire la suite
  • moucher les chandelles Sens : Éteindre les lumières. Origine : Cette expression date du XVIe siècle et plus particulièrement de l'époque baroque. Durant cette période, le principal mode d'éclairage était la bougie, mais aussi la chandelle : une mèche de tissu trempant dans du gras de mouton et de boeuf. Cette "lampe" pouvait ainsi durer plusieurs heures et pour l'éteindre, la mouchette (ciseaux à réservoirs) était indispensable. L'expression est restée jusqu'à nos jours.Lire la suite

Mots proches recherchés

nom féminin
verbe intransitif
adjectif
participe présent
nom masculin
verbe, verbe transitif
nom féminin
nom masculin
nom masculin
verbe intransitif, verbe transitif

Mots du jour

adjectif
nom masculin
adjectif
nom féminin
adjectif
adjectif, nom masculin
locution
adjectif, nom
nom féminin
adjectif, nom masculin