Sommaire

 

En savoir plus

94% des lecteurs sont pour des cours d'écologie à l'école
 
94 % des lecteurs sont pour des cours d'écologie à l'école © L'Internaute Magazine
 

Une proposition consensuelle

Le Grenelle de l'environnement a proposé plusieurs mesures susceptibles de changer notre quotidien. La plus populaire, pour les lecteurs, changera surtout le quotidien des enfants : il s'agit de mettre en place à l'école des cours d'écologie, de biodiversité, de développement durable ou encore de nutrition, et ce, dès le plus jeune âge.

 

Cette mesure ne devrait pas être difficile à mettre en place. Très consensuelle, elle est dans la continuité d'une circulaire publiée par l'Education nationale en 2002 : "Éducation à l'environnement pour un développement durable". Aujourd'hui, les programmes de "Sciences de la vie et de la Terre" en collège répondent partiellement à cette exigence de sensibilisation. Le ministère précise par exemple qu'un élève de 6e doit être initié à "l'unité et à la diversité du monde" ou encore à la "gestion des ressources matérielles et énergétiques".

 

Des "Sciences de la vie et de la Terre" à l'écologie

A l'école
 
Pour la première fois, le Grenelle envisage d'intégrer aux programmes scolaires l'écologie © Getty Images
 

Evoquer les termes "écologie" ou "développement durable", en revanche, est nouveau. Ils introduisent pour la première fois l'étude des comportements humains et de leurs conséquences sur la nature, et non plus uniquement l'étude de la nature.

Autre nouveauté : parler en classe de "nutrition" ou "d'agrobiologie". Car si les programmes actuels prévoient une éducation à la santé pour "aider chaque jeune à s'approprier progressivement les moyens d'adopter des comportements responsables", ils n'insistent pas sur l'alimentation en particulier. Les propositions du Grenelle partent d'un principe : "par le choix de la qualité, le consommateur fait potentiellement le choix implicite de l'environnement". Elles préconisent donc d'initer les enfants à la production (agriculture) et à la consommation durables. Une mesure qui répond également à un objectif de luttre contre l'obésité croissante des jeunes.

 

Les propositions...

 

La première phase du Grenelle de l'environnement a consisté à faire travailler différents groupes sur des thèmes spécifiques. En tout, six groupes ont été définis. L'importance de la sensibilisation à l'école a fait l'objet de propositions pour deux de ces groupes.

 

 
Le groupe "Biodiversité"
  • "Les sciences de l'écologie et leur enseignement doivent impérativement être développés du primaire au supérieur, y compris dans l'enseignement agricole et maritime."
   
 
Le groupe "Production et consommation durables"
  • "Développer et renforcer les actions d'éducation et de sensibilisation à l'écologie et au développement durable, à l'école, au collège et au lycée. Cette action fait consensus au sein du groupe de travail. Elle peut nécessiter, en tant que de besoin, des actions de formation au profit des enseignants."
 
• "Introduire dans les programmes à tous les niveaux (primaire, collège, lycée, université) dès la rentrée 2008 un module ciblé sur l'écologie, l'agrobiologie, la nutrition et la consommation durable ainsi que des notions élémentaires d'agriculture durable."
 
Source : www.legrenelle-environnement.fr


» Donnez votre avis : Qu'attendez-vous du Grenelle de l'environnement ?

 

EN IMAGES  Les plus belles photos du film "Un jour sur Terre"
Diaporama Toutes les photos de paysages dans la Galerie photos


Magazine Environnement Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Craignez-vous un accident industriel en France comparable à celui qui s'est produit en Hongrie ?

Tous les sondages