Partager cet article

RSS

L'Internaute > Expressions > Jugement > Se faire l'avocat du diable


Rechercher une expression
 
Les expressions | Les thèmes | Top recherches | Les derniers avis




 

Signification

 

Défendre une opinion contraire à celle de la majorité.



 

Origine

 

Dans le droit religieux, on appelait "avocat du diable" le clerc qui était chargé de trouver des arguments contre la canonisation d'une personne décédée, de discuter les mérites de celle-ci. Aujourd'hui, "se faire l'avocat du diable", c'est défendre une opinion que la majorité pense mauvaise. En général, il s'agit d'une technique malicieuse consistant à proposer des arguments contraires à la thèse que l'on soutient soi-même, de façon à enrichir le débat et à en ressortir le plus neutre possible.


Expression suivante : s'en battre les couilles 

Copyright Benchmark Group Envoyer à un ami | Imprimer Haut de page

Rechercher une expression
 




Encyclopédie des expressions | Contact





SavoirVoir un exemple
LivresVoir un exemple
L'InternauteVoir un exemple
 




Expression du Jour
Programme téléchargeable"
Signification : Logiciel transférable.
Origine :
Toutes les expressions

Expressions du Jour
"Arriver comme un cheveu sur la soupe"
"Avoir du sang-froid"
"Avoir un grain"
"C'est au fruit que l'on reconnaît l'arbre"
"C'est Byzance"
"Découvrir le pot aux roses"
"Faire faux bond"
"Marquer d'une pierre blanche"
"Ne pas bouger le petit doigt"
"Tenir sa langue"