Partager cet article

RSS

L'Internaute > Expressions > Difficultés > L'épée de Damoclès


Rechercher une expression
 
Les expressions | Les thèmes | Top recherches | Les derniers avis




 

Signification

 

Un danger constant.



 

Origine

 

Denys, tyran de Syracuse, vivait dans un château cerné d’une fosse et sans cesse sous la surveillance de nombreux gardes. Denys, qui était toujours inquiet, se trouva des courtisans qui devaient le flatter et le rassurer. Parmi eux, Damoclès, roi des orfèvres, ne cessait de flatter son maître sur la chance qu’il avait d’être le tyran de Syracuse. Agacé, celui-ci lui proposa de prendre sa place le temps d’une journée. Au milieu du festin, Damoclès leva la tête et s’aperçut qu’une épée était suspendue au-dessus de lui, et n’était retenue que par un crin de cheval. C’est pourquoi depuis le 19ème siècle, on parle d’une "épée de Damoclès" pour décrire une situation particulièrement dangereuse ou pénible.



 

A voir aussi

 

Avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête


Expression suivante : Le pot au noir 

Copyright Benchmark Group Envoyer à un ami | Imprimer Haut de page

Rechercher une expression
 




Encyclopédie des expressions | Contact





SavoirVoir un exemple
LivresVoir un exemple
L'InternauteVoir un exemple
 




Expression du Jour
Si ça me chante"
Signification : Si j'en ai envie.
Origine : "Si ça me chante" est attestée depuis le XIXe siècle. Cependant, au siècle précédent, Rousseau employait déjà "comme la tête me chante". En fait, le "ça" représenterait une petite voix que l'on pourrait entendre dans sa tête, donc une sorte de "chanson". Déclarer "si ça me chante" après s'être vu faire une proposition, signifie à notre interlocuteur que notre réponse dépendra uniquement de notre hu... Suite
Toutes les expressions

Expressions du Jour
"Avoir du foin dans ses bottes"
"Avoir le vent en poupe"
"Crever la dalle"
"De sac et de corde"
"Etre sur son petit nuage"
"Etre sur un petit nuage"
"Il fait un froid de canard"
"Marcher à la queue leu leu"
"Partir en lune de miel"
"Quelle galère"