Facebook : manipulation de 700 000 comptes d'utilisateurs

Facebook : manipulation de 700 000 comptes d'utilisateurs Sans le savoir, vous faites peut-être partie des 689 003 utilisateurs de Facebook dont les réactions ont été surveillées et la page d'accueil modifiée afin de mesurer la "contagion émotionnelle".

Le 17 juin, les scientifiques des Universités de Cornell et de Californie ont publié le rapport d'une expérience déroutante réalisée en 2012. En collaboration avec Facebook, les pages d'accueil de 689 003 utilisateurs ont été manipulées dans un but : mesurer la contagion émotionnelle des masses sur les réseaux sociaux. Pour se faire, ils ont créé deux groupes d'individus dont ils ont modifié les algorithmes Facebook. Pour le premier groupe, seuls des statuts positifs remontaient sur la page d'accueil et pour les autres, les statuts négatifs. À partir de là, les réactions des utilisateurs se sont faites étudier sous toutes les coutures.

Le résultat ? Les émotions des utilisateurs ont tendance à se transférer sur ses relations Facebook. En contact de nombreux messages négatifs, les statuts que vous produirez seront dans le même état d'esprit et vice versa.

Certains utilisateurs crient au scandale, se sentant trahi par cette manipulation secrète. Cependant, en vous inscrivant sur Facebook, vous adhérez à leurs conditions :

Le réseau social se défend en rappelant que les conditions de confidentialité stipulent que les données des utilisateurs peuvent être utilisées "pour des opérations internes, dont le dépannage, l'analyse de données, les tests, la recherche et l'amélioration des services".

Et aussi sur Linternaute.com :

Article le plus lu - Le procès Georges Tron reprend › Voir les actualités

Annonces Google