Voici comment éviter les "fake news"

Cherchez à savoir qui a publié l'information que vous souhaitez partager © Capture Sylvain Biget

Indigné par une information ? Avant de partager, interrogez-vous !

En France, une récente enquête relève que huit Français sur 10 adhèrent à une théorie du complot. Les médias n'inspirent pas confiance et les nombreuses informations "alternatives" qui circulent via les réseaux sociaux n'arrangent rien. Difficile de faire le tri. Et surtout, si une information provient des réseaux sociaux, méfiance ! Avec les réseaux sociaux, le souci, c'est qu'une partie d'un article de presse peut être démantelée et sortie de son contexte. Qui publie ? S'agit-il d'une information provenant directement d'une source médiatique reconnue et crédible ? D'une personnalité ? Une rapide recherche sur Google avec des mots clés, ou une citation permet de savoir si les faits sont rapportés ailleurs et par quels sites. Si ces sites sont essentiellement à vocation "alternative", ou "conspirationnistes", il faut pousser les recherches plus loin et se demander à qui pourrait profiter une publication ?