Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Hightech > Internet >   Communiquer
 COMMUNIQUER  
(Décembre 2004)

Avantages et inconvénients de la messagerie instantanée

De l'acheminement immédiat des messages à la téléphonie via Internet, voici en forme de FAQ, toutes les raisons de sauter le pas
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Principaux avantages
SOMMAIRE
  Avantages
  Choisir son logiciel
  Le comparatif
  Une alternative
Savoir en un clin d’œil si ses
correspondants sont en ligne

C’est la caractéristique la plus frappante lorsque l’on découvre les systèmes de messagerie instantanée. Avec ce type de logiciel, pas besoin de décrocher son téléphone pour annoncer à son correspondant l’arrivée imminente d’un mail. Une fois vos amis, parents ou collègues ajoutés à la liste de vos correspondants, vous saurez en un coup d’oeil s'ils sont ou non devant leur écran. L’idée bien sûr n’est pas du tout d’espionner votre entourage, mais de reproduire assez fidèlement un mode de communication "normal", c'est-à-dire de s'assurer qu'une personne vous écoute avant de lui adresser la parole.

 Des messages vraiment instantanés ? Absolument, et ce même avec un modem vieillissant. Sauf incident majeur sur le réseau, ou utilisation intensive de la connexion en parallèle, les messages parviennent effectivement à leurs destinataires sitôt postés. D'une certaine façon, les services de messagerie instantanée s'apparentent plus à une sorte de communication téléphonique écrite, qu'au mail.

 Des outils de communication polyvalents
Au-delà de l'échange de notes écrites, les logiciels de messagerie instantanée ont pris une orientation multimédia au sens propre du terme. Tous peuvent désormais véhiculer de la voix en temps réel, et de plus en plus, de l'image voire de la vidéo. Si l'on ajoute à cela des passerelles vers les messageries électroniques "standards" et la possibilité de faire suivre des messages instantanés vers son mobile, on peut considérer ces logiciels comme des outils de communication qui mettent à disposition de l'utilisateur les fonctionnalités du mail, du téléphone et de la vidéoconférence.

Un espace relativement épargné par les pollueurs et les virus
Sur ICQ en particulier, il est fréquent que des spammeurs sévissent, mais à la différence du mail, il est possible de stopper a priori tout message émanant d'inconnus. Virus, spam et failles de sécurité existent donc ici aussi, mais les moyens de lutter sont plus simples à mettre en œuvre et plus radicaux.

Un accès facilité aux grands portails
Au moins dans le cas de MSN, Yahoo et AIM, il s’agit très clairement de rabattre l’utilisateur sur les contenus "maison". C’est à la fois irritant il faut bien le reconnaître, surtout si l'on n'est pas "client" de ces portails... et très pratique, pour obtenir actus, infos sportives ou financières, accéder à son agenda ou à son webmail.


Limites et inconvénients
L'absence de protocole standard
Contrairement au service de mail, au web ou à l'IRC, il n'existe pas de norme en matière de messagerie instantanée. Au lieu de s'asseoir autour d'une table pour trouver un langage commun, les éditeurs des principaux logiciels de messagerie pratiquent la politique de l'autruche depuis des années, préférant empêcher les utilisateurs des différents réseaux de communiquer plutôt que de céder un pouce de terrain à la concurrence. Moralité, il ne vous suffira pas de choisir un logiciel, pour l'utiliser il vous faudra convaincre votre entourage de l'adopter.

Gare à l'addiction
C'est vrai de toute application Internet, mais ça l'est sans doute encore plus des services de messagerie instantanée. Alors prenez garde : il faut savoir que ce type d'application peut engendrer de vraies addictions, en particulier chez les ados ou chez les grands timides accros du clavier. Sachez "tchater" avec modération. Si vous êtes parents, le meilleur moyen est sans doute de limiter l'usage de la messagerie à certains créneaux horaires.

SOMMAIRE
  Avantages
  Choisir son logiciel
  Le comparatif
  Une alternative
Un langage pauvre
Un mail, cela comporte souvent des phrases structurées, une formule de politesse, une construction verbale... L'utilisateur a également tendance à se relire avant d'appuyer sur le bouton "Envoyer/recevoir". Avec la messagerie intantanée, c'est le royaume de la langage immédiat et de l'écriture phonétique type SMS. Pour ceux qui savent faire la part des choses et revenir quand il le faut à un langage plus châtié, pas de problème. Par contre, les ados (encore eux) pourraient avoir tendance à considérer cette écriture comme la norme. Forcément, en cours de français, ça coince...
 
 [Rédaction, L'Internaute]
 
Magazine High-Tech
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
High Tech Voir un exemple
L'internaute Voir un exemple
Photo Voir un exemple
Toutes nos newsletters