Un nouveau genre : stratégie temps réel, très tactique et Hack'n slash

ce n'est pas une vaste armée qu'on dirige
Ce n'est pas une vaste armée qu'on dirige © Relic

Dawn of War 2 (DoW2) innove. Fini les habituelles bases à construire, ressources à récolter, et piétaille à envoyer sans discernement sous les chenilles des tanks adverses. Ici, on dirige 4 escouades de Space Marines, qu'il faut bichonner attentivement, dotées d'un équipement qui évolue et de pouvoirs spécifiques.
Tout est ici dans le micro-management : mettre à couvert ses tireurs, sniper le chef adverse avec ses éclaireurs, pendant qu'on soigne son commandant et qu'on lance des grenades pour déloger des ennemis embusqués... Le positionnement est déterminant, différents types de couvertures existent pour se protéger des balles, autant de types de tirs, plusieurs grenades... Des pouvoirs actifs se cumulent aux capacités passives, le moral est pris en compte, bref, on ne reste jamais inactif à regarder la guerre se faire sans nous.

Suggestions de contenus